L'éveil de Raykasa

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'éveil de Raykasa

Message par Raykaza le Mar 12 Aoû - 14:21

Croisé ...non sinon j’empiéterai sur le Rp de Nakroz. Non il ne faut surtout pas que Nakroz devine qui intervient dans l'ombre de Raykasa, blop comme il est il pourrait confusionasser...extrapolisotiationer..et merde faut pas qu'il devine ^^

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Si cher que le monde lui fasse payer, la meilleure part de l'homme est encore de s'émouvoir et de sentir profondément  - Goethe -
avatar
Raykaza
Administrateur
Administrateur

Blop RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 1075
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : dans les brumes de Yeun Elez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil de Raykasa

Message par Natchoum le Mar 12 Aoû - 15:47

ba c'est nak il fait genre mais il devine que dalle en fait \o/
avatar
Natchoum
Modérateur
Modérateur

Blop
100 / 100100 / 100

Messages : 1695
Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil de Raykasa

Message par Galatane le Mar 12 Aoû - 17:38

Un vrai plaisir à lire, comme depuis le début.

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.


Galatane
Modérateur
Modérateur

Humain Redstoner
100 / 100100 / 100

Messages : 309
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 32
Localisation : Au Nord du spawn

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le prévôt de Sa Seigneurerie

Message par Raykaza le Mer 13 Aoû - 18:57

Casseburnes tournait en rond en marmonnant. De temps à autre il se dirigeait vers une porte, esquissait le geste de frapper puis se ravisait et s’éloignait. Puis n’y tenant il revint à la porte et frappa.

- Messire Prévôt ?

Derrière la porte il entendit un grognement de mécontentement, le bruit d’une chaise jetée violemment au sol. Hésitant la seconde précédente, Cassesburnes devint terrorisé. Les colères du Prévot étaient renommées dans la prévôté et ceux qui en avaient été les cibles en gardaient un souvenir cuisant. La porte s’ouvrit violemment.

- J’avais ordonné que point l’on me dérange pendant que je traite les affaires seigneuriales !
- Pardonnez Messire mais l’affaire dont je viens vous entretenir est importante
- Hummpf, qu’est-ce donc ?
- Vous souvient-il de cette jeunette qui vint…
- Attend ! Toi la ribaude, décampe de là et reviens me voir ce soir. Entre Casseburnes

La ribaude sortie de dessous la table, rajusta son corsage et partit sans demander son reste. Les deux hommes la suivirent du regard avec envie.

- Votre chemise messire Prévôt, elle sort de vos braies
- Oui, bon…alors cette jeunette, laquelle d’abord ? répondit-il en ajustant sa vêture
- Il y a quelques temps une jeunette nommée Ludine est venue se plaindre de ce qu’elle avait été agressée par un..
- Ah oui la petite à la gorge avantageuse et aux miches si fermes
- Celle là même Messire, celle que vous avez interrogée longuement ensuite
- Il m’en souvient oui, il m’en souvient ! Et son problème était ?
- Mais il était question de son agression par un monstre hideux et féroce. Elle n’a dû son salut qu’à sa promptitude à fuir. Rappelez vous la description succincte de son « monstre », nous en avions ri croyant avoir affaire à une simplette. C’est à ce moment là d’ailleurs que vous avez décidé de l’interroger vous-même afin de…
- Oui ça va, ça va, je t’ai dit qu’il m’en souvenait ! Et alors, où tu veux en venir ?
- Eh bien Messire il y a Maître Courtegrolles, sabotier de son état, qui a été témoin d’une bien étrange affaire et qui…
- Ca suffit, fais le venir que je l’entende.

Casseburnes sortit puis revint accompagné d’un homme à l’épaisse chevelure, la barbe drue, un cou énorme, des bras forts comme des cuisses, son torse deux fois plus large qu’un homme ordinaire, des mains de véritables battoirs…bref un colosse. A sa vue le prévôt songeât qu’il portait bien mal son nom. L’homme fixa le prévôt d’un regard assuré une pointe de défi dans les yeux. Il ne semblait nullement impressionné par ce que représentait le prévôt. Voilà ce qui l’agaçait régulièrement, ses artisans prospères semblaient défier son autorité avec leur argent et cette appellation de Maîtres qui ne manquaient jamais de souligner. Cela n’aurait été que de lui il les aurait cramés, tous autant qu’ils étaient. Mais le Seigneur l’avait formellement interdit, après que le prévôt en eût pendu un, car ces artisans représentaient une source de revenus non négligeables. Il se redressa dans sa chaise et pris le ton le plus officiel qu’il pût.

- Et bien Maître Sabotier, je vous écoute
- Voilà Messire Prévôt… j’avions été livrer quèque paires de sabots et à mon retour, plutôt que supporter la drôlesse toude’suite, j’décidames de m’en jeter quelques gorgeons à la taverne du bois bas. Les affaires avaient été bonnes, en moi même que j’me dis, ‘coute mon gars t’avions l’droit d’en profit…
- Ouais bon, passez nous les détails, venez-en aux faits !
- Aux fêtes ? J’a pas vu de fête et j’avions bu que trois bolées et encore pas sûr
- Mais non, aux faits.. à ce qui s’est passé quoi
- Aahh, aux faits, j’avions mal compris, faut dire que vot’accent est pas simple pour vous comprendoir. Donc comme j’le disais, me vl’a sur le chemin du r’tour quand plus loin je vois un drôle entouré d’un fort parti de malandrins. Je me prète à viendre à son aide quand j’te me vois surgir un… j’sais pas bien trouver les mots pour dire… mais en tout cas il a atterri au beau milieu de c’beau monde et vas-y que j’te taillade, que j’t’embroche, que j’te décapite et le tout en moins de temps qu’il faut pour le dire. Le drôle au milieu de tout ça qu’à même pas eu de le temps de bouger une oreille que l’aut’ l’avait r’parti comme il était viendre laissant derrière moult cadavres mutilés ou pas.

- Vous l’avez bien vu, vraiment ?
- Si j’l’ai vu ? Pour ça oui et un truc pareil ça vous garde en mémoire fraîche. C’est pas tous le jours qu’vous croisez ce genre de bestioles, un truc tout cabossé ; des yeux bizarres, le corps recouvert de j’sais pas quoi à part un morceau de truc qu’essaye de t’nir en place une paire de couilles monstrueuse ; A pour ça j’vous garanti qu’elles z’étaient monstrueuses et lui tout p’tit, p’ti comme… bin tiens comme le gamin du Jacquou qu’à oublier d’grandir cause qu’il a eu faim durant…
- Le blop !
- Ferme là Casseburnes !
- Quoi le blop ? Attendez, vous ne parlez pas de.. .

A cet instant un homme entra essoufflé dans le bureau.

- Messire, Messire Prévôt…un garde portant armoiries du Seigneur Galatane demande audience en urgence.

Le prévôt n’eût pas le temps de répondre que le garde pénétrait dans son bureau. Fort de l’autorité du Seigneur il l’apostropha

- Prévôt vous êtes mandé auprès de sa Seigneurie, sans délai
- Mais je dois régler une affaire urgente et
- Les ribaudes attendront Prévôt, il est revenu…le blop est revenu.
- Mais il ne peut pas être revenu, il est parti il y a si longtemps. De plus il n’a jamais fait montre de sentiments belliqueux à notre égard. Il nous ignorait et paraissait si fragile.
- Fragile ? Un blop ? Ne faites pas l’innocent ou le sot Prévôt, vous savez ce qu’il en est. Il est revenu et, le Seigneur Galatane en est convaincu, il est revenu plus puissant et plus fort qu’avant. Il a détruit une propriété sur les Terres de Dame Kreature et installé une machine de guerre pointée directement sur les murailles de Sa Seigneurie

Courtegrolles, que tout le monde semblait avoir oublié, ne perdait pas une miette de la conversation. L’autre soir il avait bien eu quelques soupçons devant l’habileté destructrice du  « monstre », c’était évident, seul un blop pouvait affronter seul, armé de son seul couteau, une bande de malandrins. Bien que valeureux et costaud, Courtegrolles n’était pas assez idiot pour se jeter à l’aveuglette contre un parti si nombreux d’adversaires. Un blop ! Oh bien sûr que tout le monde, y compris Courtegrolles en avait entendu parlé mais rares étaient ceux qui l’avait réellement croisé ou ne serait-ce qu’aperçu. Certains allaient même jusqu’à penser que c’était une légende pour effrayer les faibles et les enfants. Il se disait bien dans certaines tavernes que Dame Kreature l’avait côtoyé mais pour tous cela relevait plus de la vantardise de ceux qui affirment en connaître un bout que de la réalité. Quoiqu’ avec Dame Kréature il ne fallait préjuger de rien et encore moins de ses pouvoirs inquiétants. Cette fois-ci Courtegrolles avait matière à briller dans toutes les tavernes du royaume et pour un bon moment. Il se voyait déjà le centre d’intérêt, celui vers qui on se tourne pour en savoir un peu plus. Très bon pour ses affaires. Les affaires ?

- C’est donc bien l’blop que j’avions vu ! Un blop dans les parages a na pas bon pour l’ commerce. J’va l’dire aux confrêres qui faut qui…
- Prévôt que l’on mette cet homme au secret, séance tenante, ordre de Sa Seigneurie. Pour la populasse il ne peut être question du blop. Le blop doit rester au pire un vague souvenir, au mieux un mythe, une légende mais en aucun cas un fait tangible pour le commun des mortels.
- Prévôt peut être que la jeunette que vous avez…
- Mais ferme là Casseburnes !!!
- Quoi ? Quelle jeunette ? Répondez Prévot, non vous Cassecouilles
- Non moi c’est Casseburnes, pas Cassecouilles.
- Oui bon répondez, quelle jeunette ?
- Une certaine Ludine, il y a un petit moment de cela, elle aussi a vu le blop mais elle ne sait rien de tout…
- Et personne n’a prévenu Sa Seigneurerie ? Au secret aussi. Prévôt dépèchez deux de vos hommes pour l’arrêter. Je retourne au château tenir Sa Seigneurie au courant et ne trainez pas à vous rendre à sa convocation. Vous n’avez déjà que trop tardé à le tenir informé.
- Mais je comptais justement…
- Cassecouilles vous assurerez la continuité de la charge en l’absence du Prévôt. Adieu
- Non mais moi c’est Casseburnes, casse..
- Ferme ta gueule une bonne fois pour toute. Fous-moi l’sabotier aux fers et trouve deux glands pour ramener Grosnibards
- Hein ? Grosnibards ?
- Ouais bon, la jeunette j’voulais dire. Et grouille-toi, je pars voir le Seigneur Galatane. Il es revenu...et merde !


Ainsi s’achève la première partie…en attendant la suite où il vous sera conté l’errance de Raykasa, ses égarements, ses découvertes et, qui sait, peut être son


Dernière édition par Raykaza le Jeu 14 Aoû - 10:50, édité 1 fois

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Si cher que le monde lui fasse payer, la meilleure part de l'homme est encore de s'émouvoir et de sentir profondément  - Goethe -
avatar
Raykaza
Administrateur
Administrateur

Blop RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 1075
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : dans les brumes de Yeun Elez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil de Raykasa

Message par Nakroz le Mer 13 Aoû - 20:08

Encore très bien Razz

Le seul soucis, c'est que tu parles du boar hat comme un bar basique, mais en fait c'est un bar blop :/ Sachant qu'ils ont l'air de craindre ces derniers et d'en voir très peu, je vois difficilement comment ils pourraient aller là bas x)

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.




Dans mon monde à moi, y'a que des poneys! Ils mangent des arcs-en-ciels, et ils font des cacas papillons!
avatar
Nakroz
Fondateur
Fondateur

Blop Vieux de la vieille A participé au développement du forum RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 2045
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 22
Localisation : Boar Island, l'île divine

Voir le profil de l'utilisateur http://valadelia.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil de Raykasa

Message par Raykaza le Mer 13 Aoû - 20:28

Certes Nakroz et comme je n'ai pas trouvé de noms pour l'instant j'ai mis celui là mais tu as entièrement raison. En tout cas merci de ta lecture

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Si cher que le monde lui fasse payer, la meilleure part de l'homme est encore de s'émouvoir et de sentir profondément  - Goethe -
avatar
Raykaza
Administrateur
Administrateur

Blop RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 1075
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : dans les brumes de Yeun Elez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil de Raykasa

Message par Nakroz le Mer 13 Aoû - 20:34

Je t'en prie, je lis tous tes textes très attentivement et j'adore ce style, c'est à la fois simpliste et complexe, c'est très blopesque, et il faut pas croire, c'est très dur de faire un truc à la fois con et très réfléchi ^^

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.




Dans mon monde à moi, y'a que des poneys! Ils mangent des arcs-en-ciels, et ils font des cacas papillons!
avatar
Nakroz
Fondateur
Fondateur

Blop Vieux de la vieille A participé au développement du forum RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 2045
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 22
Localisation : Boar Island, l'île divine

Voir le profil de l'utilisateur http://valadelia.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil de Raykasa

Message par Starky le Mer 13 Aoû - 20:46

Comme le bar est à coté du spawn on peu aussi penser qu'il n'est plus fréquenté par des blops depuis un moment. Même si il est toujours tenu par le Capitane

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.


"Les elfes sont un blasphème, et une seule solution est acceptable: l'extermination. Il ne peut y avoir que deux camps dans un tel combat. Choisissez bien, sous peine de nous retrouver l'un contre l'autre..."
avatar
Starky
Administrateur
Administrateur

Blop Vieux de la vieille Architecte de folie Rédacteur de tutoriel
100 / 100100 / 100

Messages : 2035
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 23
Localisation : Les Iles de Fer, la cité miniére blop

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EGAREMENTS DANS LA MONTAGNE

Message par Raykaza le Dim 26 Oct - 14:38

Plus fort et plus puissant qu’avant !  Forcément avec tout ce… mais n’anticipons pas et reprenons le fil de l’histoire.

Ehzno ne s’était pas trompé. La visite de la base de Raykasa avait éveillé de forts soupons chez Nakroz. Oh ne vous méprenez pas, bien qu’intellectuellement supérieur à ses con génères, Nakroz n’avait pas compris la moitié de ce que Raykasa lui avait dit et l’autre moitié s’était perdue dans les méandres de son cerveau diffus. Une seule chose avait retenu son attention : Elentare et Blopiland. (nldr : Oui je sais ça fait deux mais pas pour Nakroz. Faites un effort pour suivre, déjà que ce n’est pas simple si en plus vous mettez de la mauvaise volonté …) Comment ce blop pouvait garder souvenir de la Cité Capitale à jamais perdue et surtout comment connaissait-il le nom de ce roi elfique ? Et puis la présence de cette machine chez l… (nldr : oui ben désolé je viens juste de m’apercevoir qu’il y avait ça aussi !) Bref, poursuivons !

A peine Nakroz eût-il tourné le dos, qu’ Ehzno téléportât son protégé dans les montagnes, loin de tout.

Pop.

- Hin ?

Ehzno connaissait mieux que quiconque l’influence et les dangers que représentait l’environnement sur un blop dont la régénération n’était pas stabilisée. Ce n’était pas la première fois qu’il utilisait cette faille chez les blops pour arriver à ses fins. Mais jusqu’à présent ces efforts s’étaient soldés par une succession d’échecs. Jadis, il avait tenté de manipuler un de ces grands maîtres bâtisseurs qui ont marqué l’histoire des blops, tel Starky à ce jour. Ehzno avait inculqué les rudiments de l’écriture et de la lecture à celui dont le nom fût oublié au profit de sa fonction : Blopius Magister, et ce qu’il en reste est conservé sous une dalle de grès dans la chapelle du Refuge dans l’espoir d’une hypothétique régénération. Espoir car Blopius Magister avait réussi à associer quelques lettres et quelques chiffres sur un bout de papier mais en lisant le résultat il avait explosé. Bien sûr il était possible que l’effort fourni pour lire soit la cause de l’explosion mais Ehzno avait la conviction que le maître bâtisseur avait écrit par hasard une formule magique aux effets surpuissants. De cette formule il ne restait  que quelques fragments H5…NO3…H2O. Il fallait que Raykasa se souvienne et retrouve les fragments manquants. Ehzno lui avait transmis la mémoire, il ne restait qu’à l’éveiller habilement.

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Si cher que le monde lui fasse payer, la meilleure part de l'homme est encore de s'émouvoir et de sentir profondément  - Goethe -
avatar
Raykaza
Administrateur
Administrateur

Blop RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 1075
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : dans les brumes de Yeun Elez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil de Raykasa

Message par Raykaza le Ven 31 Oct - 11:51

D’emblée Raykasa aima cet endroit. Il déambulait comme en territoire connu. Un être doté d’intelligence dirait qu’il se sentait en phase avec son environnement, en harmonie avec les éléments, serein et apaisé. Raykasa lui c’était

- y’en a plein de grogneurs partout. Ouais des tas d’os aussi !

Puis un jour,

- Blop ?
- Ouep. Toi blop ?
- Oui. T’as bouffé ?
- Ouep mais encore un petit creux
- Viens, j’en ai plein
- Je préfère à manger
- Ou je te donne de la bouffe
- T’as un elfe ?
- Y’en a plus, explosés
- Comment ça ?
- Ben mon coffre est plein
- Tu veux un os ? cadeau
- Non j’ai ma machine

Une machine, doux euphémisme !

Raykasa venait de rencontrer un de ces blops complément loufoques, le genre à avoir un courant d’air dans le cerveau et pour un blop le cerveau … enfin vous savez de quoi il retourne.
Déjà pas très finaud à la base celui là avait dû être régénéré dans une veine de redstone. Il construisait des machines pour tout. Tu voulais un bout de bois pour te tailler un cure dent et hop il te sortait un enchevêtrement de circuits, de pistons et autre. Au final tu te retrouvais avec un engin capable de te produire une forêt entière. Chez lui il y avait des machines partout, pour tout, toutes aussi inutiles que complexes.

Raykasa lui appuyait sur tous les boutons, histoire de montrer qu’il s’y connaissait en machine aussi. Il passait tous les jours voir son voisin, il s’était trouvé un pote, un compagnon de jeu certes bizarre mais qu’importe ; un blop ne voit pas la bizarrerie chez un autre blop.

Au fil du temps, Raykasa perdit de son entrain, il ne bâtissait plus, ne chassait plus. La flamboyance de ses écailles s’était  ternie. Ezhno, jamais très loin de lui, avait tenté de détourner son attention mais en vain. Il n’avait plus goût à rien. Il restait de longs moments assis en marmonnant. Et quand il ne marmonnait  pas il consacrait son temps à son pote et à ses machines. Un matin Ezhno le vit partir tête basse. Un ressort semblait s’être brisé en lui et du blop il n’en restait que l’apparence, telle une ombre qui se délite dans le jour finissant.
Malgré tout Ezhno décida de ne pas le suivre.
Il avait entrevu les signes annonciateurs de l’éveil de la mémoire. Il fallait absolument laisser Raykasa seul face à lui-même. Aucune émotion extérieure ne devait  venir troubler cette rencontre avec un passé inscrit dans tout être vivant. C’était la clé qui ouvrait les voies à un état de conscience propre à se souvenir.

Raykasa s’enfonça au plus profond de la forêt. Le silence des arbres contrastait avec le tumulte qui résonnait dans sa tête.

Barzül, la citée du seigneur blop Nakroz
Dans le ciel, des boules de feu pleuvaient. Ou plutôt des blops en feu.
La majorité atterrissait loin de la ville, cette race étant très nulle pour viser
(OH)3
Tant qu'il reste des Efforgaletls en vie, le Ścian est en grand danger
- Tu vois, c’est simple. Le levier, le bouton, tu kill et le levier.

Moi, Nakroz, Blopiseigneur tout puissant du peuple immortel des Blops, déclare la guerre à toute race immortelle dépourvue d'écailles.
- Wobmiar, tu es encore en vie ?
désintégrant tout sur son passage
NO3
Les blops détruisaient tout . Les maisons. Les statues. Les gens se faisaient manger sans ménagement. Les hommes, les femmes et les enfants. Personne ne devait être épargné dans cette guerre
- Tu as entendu Elentare. Wobmiar est l’explosion ! et plus encore.

Le temple explosa dans une intense lumière violette. L'onde de choc se propagea
- Tu vois, c’est simple. Le levier, le bouton, tu kill et le levier.

Starky pointait un couteau brillant d'une lumière blanche. Il utilisait sa magie, le salaud!
- "Wobmiar, tu sais où se trouve la Colline des Murmures?"
plusieurs navires de guerre arrivaient au loin. Des navires blops.
3H
- Ils doivent mourir Ève. Tant qu'il reste des Efforgaletls en vie, le Ścian est en grand danger.

- Si je puis me permettre, quels sont vos plans Maîtresse?
- La destruction de Blopiland

- Je vais refermer le portail définitivement"
Esthrändil était complètement détruite.
C3H5

- Ne fais pas la blop, j'ai reconnu la faux

- C'est moi, sorcière. Viens te battre si tu l'oses!"
de ses habits bleus et blancs, il s'agissait d'une disciple de Röshdakir.

- Tu as entendu Elentare. Wobmiar est l’explosion ! et plus encore.

réussi à téléporter les blops ailleurs dans le nouveau monde, sans leur dire que les elfes y étaient déjà

Moi, Nakroz, Blopiseigneur tout puissant du peuple immortel des Blops, déclare la guerre à toute race immortelle dépourvue d'écailles.
d'annihiler ce peuple de gay aux oreilles pointues
aux frontières du royaume blop, qui était totalement vide. Elentare ordonna qu'on brûle tout


- Farkan, Farkan, il arrive, le blop arrive … fuis ma fille, fuis !

- Farkan, Farkan, il arrive, le blop arrive … fuis ma fille, fuis !

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Si cher que le monde lui fasse payer, la meilleure part de l'homme est encore de s'émouvoir et de sentir profondément  - Goethe -
avatar
Raykaza
Administrateur
Administrateur

Blop RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 1075
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : dans les brumes de Yeun Elez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pti lou

Message par Raykaza le Mar 16 Déc - 12:54

Perdu dans la tourmente mémorielle Raykasa marchait tel un somnambule, comme déconnecté des réalités qui l’entouraient. Son errance le conduisit à une clairière.

Il n’accorda même pas une attention aux deux gardes qui s’étaient interposés sur son passage.
Il leur brisa la nuque simplement par réflexe.


Il se trouvait maintenant au centre d’un village fortifié. Son regard se figea.
Mû par un appel silencieux venu des profondeurs de son être, il revint à la réalité à ses yeux offerte : des loups emprisonnés ! pas n’importe quels loups, ses loups.



Enfin Raykasa les voyait ainsi, lui qui vadrouillait régulièrement dans les bois. Combien de fois ne s’était-il pas arrêté pour engager un dialogue sans mots avec un des nombreux loups qui peuplaient la forêt, combien de fois n’avait-il pas trouver refuge dans ces faces à faces où chacun se reconnaissait et s’acceptait  pour ce qu’ils étaient l’un et l’autre : des prédateurs.


L’enclos vola en éclats. Les loups enfin libres s’apprêtaient à faire face aux hommes qui convergeaient vers eux mais Raykasa, à renfort de grands gestes, leur intima de partir de rejoindre la forêt. Les loups se dispersèrent. Un seul resta et bondit sur le premier homme à sa portée. Pris à la gorge il s’effondra sans un râle. Une épée s’abattit violemment sur l’animal qui s’acharnait encore sur sa victime. Raykasa ne vit que la mare de sang dans laquelle gisait désormais la pauvre bête.

Et le blop s’éveilla dans toute sa furie destructrice.

Tout ce qui passait à sa portée était massacré, ceux qui tentaient de fuir furent pourchassés et tués.





Hommes, femmes, enfants qu’importe, Raykasa ne faisait aucune différence, insensible aux cris, ignorant les coups qu’il recevait, obnubilé par « son » loup gisant dans le sang.


Et le silence s'étendit sur la clairière.



- Merde mon couteau s’est bréché


Il repartit en grommelant sans même jeter un dernier regard sur l’étendue du massacre dont il était l’auteur, tout contrarié qu’il était d’avoir abîmé son couteau.

La nuit tomba sur la forêt.

Raykasa aimait la nuit pour toutes ces créatures qu'elle engendrait et les bois grouillaient de tout ce qu'il fallait pour satisfaire l'appétit d'un blop.

- Faim, viendez les grogneurs, j'ai faim !

Rassasié il se mit en quête de retrouver le chemin du refuge. En clair, il était paumé quelque part et marchait au petit bonheur la chance. Et le pire est que contre toute logique il finirait bien par se retrouver au refuge, allez comprendre !

Au détour d'un vague chemin il tomba nez à nez avec une meute de loups qui semblait veiller sur quelque chose. Il s'approcha et comprit. La meute avait formé un cercle pour protéger un des leurs qui semblait blessé. Après un échange de regards avec la meute Raykasa parti  puis revint avec de l'eau et des feuilles. Il s'agenouilla et entreprit de nettoyer les petites plaies de l'animal. Le loup ouvrit les yeux et eut un mouvement de recul. Raykasa posa la main sur lui et le fixa droit dans les yeux.


- Pas peur, pti lou. Pas peur.

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Si cher que le monde lui fasse payer, la meilleure part de l'homme est encore de s'émouvoir et de sentir profondément  - Goethe -
avatar
Raykaza
Administrateur
Administrateur

Blop RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 1075
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : dans les brumes de Yeun Elez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil de Raykasa

Message par Freyath le Mer 17 Déc - 13:27

N'empêche, le mec prend des selfies quand il casse tout un village...

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

"Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit.
La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien.
Rien que moi."

- Litanie Bene Gesserit-
avatar
Freyath
Modérateur
Modérateur

Aereen
100 / 100100 / 100

Messages : 332
Date d'inscription : 13/07/2014
Age : 24
Localisation : Là où je peux être tranquille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil de Raykasa

Message par Natchoum le Mer 17 Déc - 13:33

il est narcissique ce blop en fait Very Happy
avatar
Natchoum
Modérateur
Modérateur

Blop
100 / 100100 / 100

Messages : 1695
Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil de Raykasa

Message par Skyaed le Mer 17 Déc - 15:40

Pas narcissique, mais seul, surtout bom

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

"C'est en voyant un moustique se poser sur ses testicules
qu'on réalise que tous les problèmes ne peuvent se résoudre par la violence."

           
Proverbe chinois

~Skyaed, elfe schizophrène~
avatar
Skyaed
Donateur
Donateur

100 / 100100 / 100

Messages : 977
Date d'inscription : 17/10/2014
Age : 24
Localisation : Iles de Szövetség

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil de Raykasa

Message par Raykaza le Mer 17 Déc - 15:46

J'suis si sique que ça...nard c'est comme dans "connard" ?

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Si cher que le monde lui fasse payer, la meilleure part de l'homme est encore de s'émouvoir et de sentir profondément  - Goethe -
avatar
Raykaza
Administrateur
Administrateur

Blop RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 1075
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : dans les brumes de Yeun Elez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ezhno

Message par Raykaza le Jeu 29 Jan - 12:56

Ezhno avait senti dans les nuances du temps un flot d'émotions violentes et contradictoires.
Bien qu'il en ait compris la teneur et deviné la source, il était incapable d'en appréhender les conséquences.

Comme ses semblables, son omniscience était inutile, comme ses semblables il connaissait le concept du paradoxe mais ce qui le différenciait   de ses congénères : lui était passé. Il avait parcouru maints lieux, maintes époques en caressant l'espoir que d'autres avaient réussi à passer.

Lors il advint que ses voyages le menèrent sur un monde étrange par son attirance, repoussant par la fascination qu'il exerçait sur celui qui prenait le temps de s'y arrêter.

Le spectacle qui s'offrait à ces yeux était grandiose.

De la nature sauvage s'élevaient des cités majestueuses où chaque bâtiments semblaient rivaliser pour s'imposer dans un mépris total des lois de l'équilibre. Un enchevêtrement architectural dont la finalité paraissait anecdotique. Le résultat était stupéfiant, l'affirmation d'une toute puissance et pourtant fragile tel un colosse aux pieds d'argile.

Tout n'était que résonance. Où que se portât le regard une même certitude énoncée : de la fibre sauvage naît le souffle de la vie !

Et pourtant ces lieux étaient vides, dépeuplés.
Le silence était pesant.
Ezhno en avait la gorge desséchée.
Il avisa une fontaine et se désaltéra.
L'eau était fraîche et limpide avec un arrière goût qui éveilla ses sens.
Sa perception de l'alentour se modifia.

Une brise s'était levée et de la terre montait un murmure. Un éclair jailli du ciel et foudroya un arbre qui s'ouvrit en deux laissant échapper une source de lave. Les éléments s'étaient unis afin qu'Ezhno entende l'histoire du peuple que ce monde avait porté durant des millénaires.
Tout n'avait été que joie, exubérance, complicité et inconscience mais il entendit aussi la tristesse de ce monde désormais orphelin de ces enfants perdus sous d'autre cieux. Les Blops étaient partis

Touché par cette révélation, Ezhno, dans une adresse silencieuse aux cieux,  jura de les retrouver et de revenir afin de donner des nouvelles.

Ainsi de place en place il arriva sur Oldëlia.

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Si cher que le monde lui fasse payer, la meilleure part de l'homme est encore de s'émouvoir et de sentir profondément  - Goethe -
avatar
Raykaza
Administrateur
Administrateur

Blop RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 1075
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : dans les brumes de Yeun Elez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil de Raykasa

Message par Raykaza le Ven 10 Avr - 21:07

Oldêlia, étrange monde que voilà… il ne fallut pas longtemps à Ezhno pour appréhender les équilibres aussi étranges que précaires qui régnaient sur ce monde. Pour un cloagin, ce monde était du genre bien fait et pourtant Ezhno sentait qu’Oldëlia portait en son sein les germes d’un avenir plus sombre, en effet :

Les peuples autochtones, tout d’abord.
Les Igrorns, espèce neutre et passive, du moins à première vue.
Les Sirènes, hybrides aquatiques, qui semblaient être le pivot stabilisateur œuvrant à l’apaisement des tensions.

Les Humains et les Nains peuples querelleurs.

Les Humains, pleutres en quête de dignité et rêvant de grandeur, écrivaient leur histoire au gré des alliances et mésalliances qui rythmaient le temps qui toujours hésitait entre guerre et paix.

Les Nains, paillards et ombrageux peu portés à la diplomatie cultivaient l’éloignement protecteur pour une vie dédiée à la forge.

Puis vinrent les Elfes, idolâtres prétentieux et leurs dieux tout justes bons à détruire leur propre monde pour une banale querelle.

Enfin les Blops, crétins épicuriens qui , heureusement pour les autres, passaient leur temps à bâtir, des êtres fascinants et attachants capables de rayer de la carte en quelques semaines une race juste parce que « c’est kro rigolo et que c’est bon les poiscailles ». Pauvres Sirènes…

Et tout ce monde cohabitait, bon gré mal gré, jusqu’à…

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Si cher que le monde lui fasse payer, la meilleure part de l'homme est encore de s'émouvoir et de sentir profondément  - Goethe -
avatar
Raykaza
Administrateur
Administrateur

Blop RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 1075
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : dans les brumes de Yeun Elez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil de Raykasa

Message par Raykaza le Mer 15 Avr - 14:33

Ezhno était alors sur le monde des blops afin d’apporter des nouvelles à cette planète orpheline de ses enfants lorsqu'il ressentit un pli se former dans le continuum espace-temps. Les équilibres naturels vacillaient sous les coups de boutoirs d’alignements temporels anarchiques. Quelque chose agissait, quelque chose ou plutôt quelqu’un.

Ezhno avait cru que jamais telle configuration ne se reproduirait. Mais les faits étaient là. La succession de vortex traçait une voie indélébile. Il ne pouvait plus nier l’évidence : un adepte du chaos avait réussi à passer aussi, un efforgaletl subsistait et s’était trouvé un point de chute pour y appliquer tout son pouvoir de nuisance.

Pour Ezhno cette réalité n’appelait qu’une réponse, le  trouver et le détruire car le Cyan était en danger tant qu’il existait un efforgaletl.

Pour les mondes cette réalité n’apporterait que souffrances, conflits et menées obscures.

Mû par une intuition, Ezhno retourna sur Oldëlia.

L’équilibre précaire qui y régnait à son départ n’avait pas résisté. Blops et elfes s’affrontaient désormais sans retenue. Efforgaletl n’avait pas eu beaucoup d’efforts à fournir pour arriver à ses fins. Il avait suffi de tuer le père de Nakroz, d’attiser le caractère hégémonique des elfes et ainsi de fournir aux blops une cible idéale pour un nouveau jeu.

En dépit de ses efforts (qui faillirent le dévoiler aux yeux de Nakroz) Ehzno avait un coup de retard sur Efforgaletl et ne pût empêcher ses manipulations qui conduisirent au Ragnarok. A sa décharge Ehzno n’avait pas bien jaugé la naïveté des elfes qui, peu méfiants ou trop avides, livrèrent les secrets des portails à Efforgaletl.

Sans doute satisfaite de son œuvre, Efforgaletl disparut. Bien que vigilant à son éventuel retour, Ezhno pouvait désormais se concentrer sur son projet "Raykasa".

Et aujourd’hui la mémoire de son protégé avait été éveillée, restait à la sonder...



.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Si cher que le monde lui fasse payer, la meilleure part de l'homme est encore de s'émouvoir et de sentir profondément  - Goethe -
avatar
Raykaza
Administrateur
Administrateur

Blop RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 1075
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : dans les brumes de Yeun Elez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil de Raykasa

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum