Le Ragnarok de Valadëlia

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Ragnarok de Valadëlia

Message par Wobmiar le Sam 23 Nov - 14:49

Salut tout le monde. Avec l'accord d'Elentare et de Nakroz de personnifier leurs background rp, je vais ici vous retranscrire les scènes qui auront mené ce monde à sa perte.

Comme vous le savez, les tensions entre les blops et les elfes a toujours été très tendue, les uns n'aimant pas les autres, et c'est pourquoi un traité a été émis. Malheureusement, pour une raison que tous ignorent, les blops décidèrent de déclarer la guerre (certains disent que c'est simplement parce qu'ils ont oublié le traité tellement ils sont idiots). Les batailles s'étaient souvent faites les dernières dizaines d'années, certaines altercations souvent terminées par match nul, les elfes étant légèrement supérieurs en armes et en techniques de guerre que leurs ennemis.

Malheureusement, cette fois-ci, il en allait être autrement...

Bref, je vous laisse à la lecture de ce petit hors-série, que je continuerai progressivement, post par post, jusqu'à la fin. Je vous présente


Le Ragnarok de Valadëlia


Dernière édition par Wobmiar le Jeu 12 Déc - 12:46, édité 5 fois

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
avatar
Wobmiar
Fondatrice
Fondatrice

Ancien membre du staff Humain A participé au développement du forum RP Creator Redstoner Rédacteur de tutoriel
100 / 100100 / 100

Messages : 961
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 20
Localisation : Valadëlia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le disciple d'Esträktil

Message par Wobmiar le Sam 23 Nov - 14:54

Tout le monde criait, tout le monde courait partout.

Certains elfes étaient affolés, d'autres, sûrement des guerriers, se dirigeaient à leurs postes de combat. Je ne savais plus quoi faire. J'avais peur. Comment devais-je réagir? Je ne suis pas une elfe moi! Mes oreilles pointues sont loin de me donner la force nécessaire pour survivre à une guerre. Et quelle guerre!

Il y a 5 minutes, le premier blop en feu atterrit au cœur de la ville. Tout le monde fut prit par surprise. Puis, on remarqua qu'au loin, les blops se catapultaient par cannons, tout en s'étant préalablement enflammés pour faire plus de dégâts. Le blop se mit à courir partout, enflammant tous les bâtiments sur son passage. Je le sais, j'ai vu la scène de loin. Un elfe a voulu l'arrêter en le transperçant d'une lance; le blop a continué sa marche mortelle sans s'en soucier le moindre du monde. Puis, je vis un elfe en robe noire approcher. Un disciple d'Esträktil de toute évidence. Dans une grâce propre aux elfes, il fit un mouvement de la main gauche en direction du blop. Dans un mélange d'horreur et de fascination, je vis le bras du blop commencer à se désintégrer. Il balança son bras vers la droite; une ligne d'énergie sombre coupa le blop en deux. Je vis la créature se débattre alors que son torse et ses jambes se séparaient. Mais le mage était intelligent, il était parfaitement au courant des talents de régénération de son ennemi. Il ferma le poing droit, et traça un cercle dans les airs de son index gauche. Une matière noire sortit du trou et enveloppa le blop, qui se fit manger de l'extérieur jusqu'à ce qu'il ne resta plus rien de lui, plus la moindre molécule.

Dans le ciel, des boules de feu pleuvaient. Ou plutôt des blops en feu. La majorité atterrissaient loin de la ville, cette race étant très nulle pour viser. Deux ou trois atterrirent loin de moi. Je vis le disciple d'Esträktil s'agenouiller. Il semblait prier. Je m'approchai un peu de lui. Je le vit verser une larme. Puis, je sentis une immense puissance traverser mon cerveau, comme un rayon psychique qui me traversa de part en part. Je connaissais ce signal: c'était une communication globale elfique. Il communiquait avec ses coéquipiers. Malheureusement, je ne pouvait pas savoir ce qu'il disait. Mais je compris bien vite.

Il se releva. Il tendit les doigts en direction du dernier bout de matière noire qui restait au sol. Cette dernière s'anima, et lui sauta dessus. Une onde de choc me propulsa vers l'arrière. J'entrouvris un œil. Il brillait d'une mystérieuse lueur rouge. Il se mit à l'élever dans le ciel. Je vis d'autres lueurs rouges le rejoindre. Ils étaient sûrement une vingtaine de sorciers d'Esträktil réunis, c'est-à-dire... tous. La lumière rouge devint plus intense dans le ciel, qui se mit à se teindre. Une énorme balle enflammée se forma à leur position, les recouvrant complètement. Puis, je vis les flammes se noircir. La boule grossit. Je vis quelques blops frôler le nouvel astre; ils se virent désintégrés sur le coup. Puis, soudainement, les flammes se mirent à tourner sur elles-même. Des éclairs noirs en sortirent. Puis, telle une météorite, la chose se propulsa en direction du bateau blop, ce qui y creusa un petit trou. Ce n'était aucunement suffisant, me dis-je, ce navire est plus gros même qu'Esthrändil! C'est alors que, comme avec le blop mort précédemment, une matière noire s'échappa du trou et recouvrit tout le bâtiment. Bientôt, il ne resta plus rien. Plus aucun blop, plus de bateau, plus de mages. Ils s'étaient sacrifiés pour sauver la ville. Je ne pus m'empêcher de pousser un soupir de soulagement.

J'entendis un bruit. C'était la corne d'alerte des elfes. Mais qu'est-ce que cela pouvait bien dire? Je retournai mon regard vers l'océan; plusieurs navires de guerre arrivaient au loin. Des navires blops. Nous n'avions détruit qu'un bateau. Même si c'était le plus gros, ce n'étais pas suffisant.

La bataille ne faisait que commencer.

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
avatar
Wobmiar
Fondatrice
Fondatrice

Ancien membre du staff Humain A participé au développement du forum RP Creator Redstoner Rédacteur de tutoriel
100 / 100100 / 100

Messages : 961
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 20
Localisation : Valadëlia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La disciple de Röshdakir

Message par Wobmiar le Sam 23 Nov - 15:02

Ils se remirent à tirer. Beaucoup plus rapidement qu'avant.

Il pleuvait des blops. Les vieux et les enfants, les paysans et les marchands couraient se réfugier dans les remparts de la Grande Ville. Il y avait des gardes dans les rues qui guidaient les gens vers les endroits sûrs. Un soldat se dirigea vers moi, et me pressa d'aller me cacher dans ma maison. J'avais à peine fait demi-tour que j'entendis un craquement dans mon dos. Je remarquai avec effroi un blop déchiqueter et dévorer celui qui portait une armure. Je me mis à crier. La créature se tourna vers moi. Je reculai, effrayée. Je ne vis pas le rebord de la route, et je trébuchai, pour tomber quelques mètres plus bas dans l'un des bassins artificiels des elfes. Affolée, je fis de grands mouvements pour atteindre le rebord. Mais c'était peine perdue. Le blop atterrit devant moi en m'éclaboussant et en me coupant le passage. Il s'avança vers moi, me regardant de ses yeux louchants avec appétit. J'étais son prochain repas.

Soudain, un jet sortit de la surface d'eau et attrapa le bras de mon agresseur. Je le vis se débattre alors que ses jambes semblaient coincés, comme si l'eau était devenue solide. à mes côtés, une forme féminine sortit de l'eau. Elle semblait un peu plus jeune que moi et, à la vu de ses habits bleus et blancs, il s'agissait d'une disciple de Röshdakir. Elle était presque une petite fille, je ne savais pas qu'ils avaient des disciples si jeunes! Mais elle devait être très douée, parce que l'instant d'après, le volume d'eau du lac se mit à grossir, et à grossir, jusqu'à passer par-dessus nos têtes. Nous étions tous trois enfermés dans un énorme cube d'eau qui ne coulait pas. J'eus d'abord le réflexe de boucher mon nez, mais, rapidement, je remarquai que je pouvais respirer. Cette magicienne ne voulait pas ma mort. Celle du blop si.

Elle plaça ses paumes en direction de l'ennemi. Elle traça une étoile tout en ne refermant pas ses poignes. Chaque fois qu'elle faisait un mouvement dans une direction, le membre aligné du blop se tendit, ce qui le plaça dans une position où il semblait enchaîné de tout côté. Elle baissa son annuaire et son auriculaire gauche. L'avant-bras droit du blop se tortilla vers l'arrière par une force invisible dans un craquement à peine audible sous l'eau. Elle tourna sa main de 90 degrés; le reste du bras se plia dans un autre angle encore moins probable. La petite disciple du dieu aux mille larmes fit de même très rapidement avec les autres membres de son corps. Puis, elle ferma, le poing droit et tourna ses doigts vers le haut. Le cou de l'homme à écailles craqua. Il était mort. Du moins, c'est ce que je croyais. Ma sauveuse aussi. Mais elle ne lâcha pas son sortilège. Quelque chose clochait. Elle s'approcha un peu... Et une poigne solide l'agrippa! J'entendis les os du blop se replacer, et je vis la fillette se débattre. Le blop, bien que prisonnier, réussit à bouger un peu. Lentement, il ouvrit la bouche. Ses dents pointues étaient prêtes à déchiqueter son nouveau repas. Je fermai les yeux, je ne voulais pas assister à ça.

Puis, je sentis un immense courant passer juste à côté de moi. Je rouvris les yeux juste à temps pour entrevoir le bras du blop se détacher de son corps. Puis, ce fut le tour de la tête, comme coupée par une épée invisible. Les traces étaient nettes. Le carnivore fut coupé en tant de morceaux qu'il n'y eu bientôt plus moyen pour lui de se régénérer. Je vis une grande dame apparaître, dans les habits de Röshdakir. Elle prit la fille dans ses bras. Le niveau de l'eau se remit à descendre à son état normal.

Alors que j'atteignais la terre ferme, je vis les deux magiciennes disparaître sous l'eau. Un geyser se propulsa dans les airs. Plusieurs geysers  apparurent dans la ville. Les jets d'eau s’arquèrent, et se rejoignirent juste au-dessus de l'arbre de vie. Puis vint une explosion. Une immense vague d'eau s'abattit sur Esthrändil, et emporta tous les blops présents hors de l'enceinte. Pendant que j'essuyais mes cheveux, je regardai l'horizon. Des murailles du liquide bleu encerclèrent les bateaux, les cachant de ma vue. L'instant d'après, l'océan redevint plat comme avant. Seulement, plus aucune trace de navires à l'horizon. C'était enfin fini.

Du moins, c'est ce que je croyais.

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
avatar
Wobmiar
Fondatrice
Fondatrice

Ancien membre du staff Humain A participé au développement du forum RP Creator Redstoner Rédacteur de tutoriel
100 / 100100 / 100

Messages : 961
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 20
Localisation : Valadëlia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La disciple de Heälwyn

Message par Wobmiar le Sam 23 Nov - 15:03

La ville restait sous état d'alerte.

Je sentis un message psychique traverser mon esprit. N'étant pas une elfe, je ne pouvais pas le comprendre. Mais je sentis qu'il provenait d'Elentare. Bien que ne sachant pas quel était son propos, je sentis comme une vague réconfortante. Je m'assis sur un banc, ne remarquant pas que j'étais la seule dans les rues. Tout le monde restait chez eux, en sécurité. Je vis des gens en robe courir devant moi. Des prêtres tout habillés de verts, manifestement des disciples de Heälwyn. Intéressée, je décidai de les suivre. Après quelques détours, je débouchai sur la place centrale. Les prêtres entouraient l'arbre de vie. J'entrevis quelqu'un au milieu d'eux, mais je ne voyais pas bien. Je l'entendais parler par contre. De l'elfique ancien, parce que je ne comprenais absolument rien.

L'arbre de vie se mit à luire après quelques minutes. Des fleurs apparurent sur les bouts des branches. C'était joli à voir. Puis, certaines fleurs se détachèrent, les elfes en robe les attrapèrent. Chacun une. Ils se séparèrent silencieusement. Dans l'herbe, sous les feuilles, une elfe restait à genoux. Elle était presque complètement nue, seule restait une ceinture en tissus brun qui lui servait de pantalon court. Elle avait les deux paumes placées sur l'arbre, et marmonnait des paroles. Je m'approchai, un peu gênée de risquer de la déranger.

"Je vous dérange? demandai-je.
- Pas le moindre du monde.
- Où sont partis les autres? demandai-je à nouveau, un peu plus sûre de moi.
- Ils sont partis soigner les blessés.

Devinant mes pensées, elle continua:

- Les fleurs sont pour notre communication. Chaque regroupement de disciple a développé un code secret, nous, ce sont les fleurs."

Je me souvins du choc psychique des disciples d'Esträktil. Je n'avais rien sentis de la part de ceux de Röshdakir, peut-être que sous l'eau je ne pouvait rien sentir.

"Et vous, vous faites quoi?
- Je prie la déesse, et Heälwyn me permet d'accéder à un autre niveau de conscience.
- C'est-à-dire?
- Par les racines de l'arbre de vie, je peux détecter toute forme de vie à des kilomètres à la ronde. Si les blops tentent encore d'attaquer, je vais être au courant instantanément. Ils ne peuvent pas se cach...

Elle s'interrompit, et écarquilla les yeux.

- Attention!" cria-t-elle.

Elle me poussa sur le côté. L'instant d'après, un blop surgit de nulle part et sauta sur elle. À ma place. Il se mit à la dévorer goulûment, alors que je reculais devant ce spectacle macabre, terrifiée. D'où venait-il? Je regardai autour de moi; un trou avait été creusé dans le sol. Les égouts! Ils sortaient des égouts! Je remarquai, lorsque la prêtresse donna son dernier soupir, qu'une des fleurs de l'arbre fanât. Quelques secondes après, une à une, les autres fleurs moururent. Les blops avaient visé, et mangé les derniers mages restants.

La ville était envahie. Esthrändil n'avait plus aucune protection.

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
avatar
Wobmiar
Fondatrice
Fondatrice

Ancien membre du staff Humain A participé au développement du forum RP Creator Redstoner Rédacteur de tutoriel
100 / 100100 / 100

Messages : 961
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 20
Localisation : Valadëlia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La porteuse d'Efforgaletl

Message par Wobmiar le Sam 23 Nov - 15:04

Je paniquai.

Je pris mes jambes à mon cou.

Je courrai, je courrai.

Les blops détruisaient tout autour de moi. Les maisons. Les statues. Les gens se faisaient manger sans ménagement. Les hommes, les femmes et les enfants. Personne ne devait être épargné dans cette guerre. Il en sortait de partout. Des grands, des gros et des petits. Pus meurtriers les uns que les autres. Une maison explosa à côté de moi. Des flammes jaillissaient des toits. La fumée me piquait les yeux.

Je ne pouvais que courir.

Par miracle, j'arrivai chez moi en seul morceau. J'était en larmes, en sueur, le cœur qui battait à 100 à l'heure, les poumons en feu, mais au moins, j'étais vivante. Ma maison était peut-être la plus solide de toute la ville, grâce à un matériel que j'ai découvert il y a quelques nuits de ça. Je verrouillai la porte.

"BAM!"

Je sursautai. Un blop frappait à la porte comme un demeuré. Je reculai sans lui tourner le dos, comme si je me sentais plus à l'aise si j'avais les yeux sur lui lorsqu'il défoncera mon entrée. Après plusieurs coups, je compris que j'étais en sécurité. Momentanément. Je pris l'échelle pour descendre sous ma maison. Sous le bâtiment, j'avais fabriqué un sous-terrain relié à une sortie de secours. Mes mains tremblaient, je manquai de trébucher et de tomber plusieurs fois. J'atteignis le fond. Rapidement, je rejoignis ma jument, Myriam. Elle ne pouvait pas se douter de ce qui se passait. Broutant du foin, elle agita joyeusement la queue en me voyant arriver. Je caressai doucement sa fourrure, m’accotant la tête sur sa crinière. Je savais que si les blops la trouvait, ils la mangeraient. Je savais que Myriam ne pouvait pas me porter, et aussi que je ne savais pas faire du cheval. Je ne pouvais pas partir avec elle. Je devais lui dire adieu. Je fouillai dans un coffre à côté, un coffre que je ne gardait pour les cas d’extrême urgence. À l'intérieur étaient rangée une armure en chaines enchantée, spéciale, forgée par Elentare, le roi d'Esthrändil. Je la plaçai du mieux que je pus sur ma jument. Puis, je coupai sa laisse, et ouvris la sortie secrète. Myriam sortit à l'extérieur, hésitante. Elle voulait rester avec moi. Je lui criai de partir. Mal m'en prit.

Les blops entendirent le bruit, et se jetèrent sur Myriam. Une décharge d'énergie sortit de l'armure, projetant les agresseurs au loin. Apeurée, elle s'enfuit. Petit problème: les blops en avaient maintenant après moi! Plus le temps de refermer la sortie, je me mis à remonter l'échelle à vitesse grand V. Arrivée en haut, je coupai l'échelle. Je me dis que ça devrait les retarder un peu. Au même moment, ma porte céda. De toutes les forces qui me restaient, je gravis les escaliers pour atteindre ma chambre. Derrière moi, j'entendais presque la respiration des blops. J'ouvris mon coffre de l'ender.

Je n'aimais pas me battre. Mais je voulais vivre.

J'agrippai ma faux.

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
avatar
Wobmiar
Fondatrice
Fondatrice

Ancien membre du staff Humain A participé au développement du forum RP Creator Redstoner Rédacteur de tutoriel
100 / 100100 / 100

Messages : 961
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 20
Localisation : Valadëlia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La porteuse de Wobmiar

Message par Efforgaletl le Sam 23 Nov - 15:06

Je me retournai, et décapitai le blop d'un seul mouvement.

Puis, sans m'arrêter, je lui coupai le bras gauche et l’agrippai par le bras droit. Je le projetai sur le mur de ma chambre, qui céda sous le choc. D'un autre mouvement vertical, je coupai le blop suivant en deux, de part en part. Le troisième blop subit le même sort que ses amis, sauf que, cette fois-ci, c'est dans la bouche qu'il reçu ma lame. D'un coup de pied, je lui trouai le torse, et lui arrachai les jambes de mes mains. La bataille a été ma foi brève. Je savais qu'ils pouvaient se régénérer par contre. Je lui crachai dessus avant de lui passer sur le corps. Je descendit au rez-de-chaussé. Du trou béant dans mon entrée, je vis tout le chaos que les blops semaient à l'extérieur. J'esquissai un sourire.

Je devais atteindre le temple d'Esträktil. C'est là que j'y avais caché mes mémoires. Et mon grimoire. Je sus que le chemin n'allait pas être facile lorsque je vis cinq blops se placer devant moi avec leurs couteaux. Ils avaient senti leur grande menace. Ça n'allait pas être de la tarte. Mais ça promettait d'être amusant. Trois blops me foncèrent dessus en même temps. J'évitai habilement les deux premier couteaux, mais le troisième me transperça l'épaule gauche. Grimaçant de douleur, je tourbillonnai et réussi à entailler sévèrement l'un d'entre eux. Sans perdre une seconde, j'achever de le couper en morceaux, puis me retournai en bloquant de justesse les attaques de deux derniers blops. Plus que quatre. Je sautai sur un mur et atterris sur un pont un peu plus haut. Je tranchai une barre, puis une autre. J'aiguisai l'un des poteaux, et l'envoyai sur le blop qui tentait de me suivre en montant le mur. Traversé de part en part, il tomba à la renverse. Rapidement, je tranchai le pont à deux parties, le faisant s'écrouler sur ma victime. Son corps dépassait un peu. Je rigolai. Agrippant une liane, je me balançai pour lui transpercer le torse et l'envoyer valser en bas de la falaise. Plus que trois.

Un blop sauta sur ma liane, et la coupa de son couteau. Je m'agrippai de justesse à une roche sur le pan de la montagne. Lui s’agrippa à mon pied, et me mordit la cheville. De mon pied, je frappai la roche sous moi, assommant au passage le blop, qui lâcha prise. Plus que deux. Je plantai ma faux dans une fissure, et l'utilisai comme tremplin vers le haut. J’attrapai le manche à la dernière seconde et, arrivée à la hauteur des blops restants, les décapitai d'un coup dans les airs. Je les poussai ensuite par-dessus-bord.

Je remarquai une nouvelle vague d'homme-idiots se déplacer vers moi. Je n'avais plus de temps à perdre pour m'amuser. Boitant légèrement à cause de la morsure sur ma jambe, je grimpai une vigne et courus quelques mètres pour atteindre le temple en ruines du Dieu du Chaos. Sur l'une des colonnes, cachée aux yeux des visiteurs, était accroché mon coffre. Je pris les deux livres qu'il contenait, en cachant un dans ma robe. J'ouvris mon grimoire à une page aléatoire, et y posa ma main. Je fermai les yeux. Je me concentrai. Une puissante énergie se canalisa dans mon bras et s'éparpilla dans mes veines. Mes blessures se refermèrent sans laisser aucune trace, et une aura mauvâtre s'éleva autour de moi. J'ouvris les yeux. Un sourire vilain se dessina sur mon visage. J'attendais depuis longtemps une opportunité d'utiliser mes pleins pouvoirs. Cela ne se produira que difficilement une deuxième fois. Sous mes pieds, des blops tentaient de grimper la colonne. Je rangeai mon grimoire, et soulevai ma faux. Je la plantai sur la plateforme où je me trouvais, puis je fis une pirouette arrière, très haut dans les airs.

Le temple explosa dans une intense lumière violette. L'onde de choc se propagea à près de 10 mètre de distance du point d'impact, désintégrant tout sur son passage. J'atterris au sol. Un cratère géant remplaçait maintenant l'ancien bâtiment. Soudain, j'entendis une voix me parler dans ma tête.

"Wobmiar? Tu es encore en vie?"

C'était Elentare. Zut alors. Il était encore vivant, lui. J'aurais espéré qu'il meure, quelle fin idiote ça aurait été d'être mangé. Mieux valait savoir ce qu'il voulait.

"Oui, je le suis" lui répondis-je.
avatar
Efforgaletl
Chasseur de chauve-souris
Chasseur de chauve-souris

0 / 1000 / 100

Messages : 89
Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 116
Localisation : Quelque part, cachée de vos pathétiques yeux!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le roi d'Esthrändil

Message par Efforgaletl le Sam 23 Nov - 15:42

Le souverain des elfes du sud poussa un discret soupir de soulagement. Je ne pus m'empêcher de rigoler un peu; cette humaine que je suis tenait donc une légère place dans sa vie. Raciste pour les oreilles pointues va!

"Wobmiar, tu sais où se trouve la Colline des Murmures?"

Je fouillai dans ma mémoire. Nan, ça ne me disais pas le moindre truc. Je lui répondis en conséquence.

"Bon, pas grave, c'est vrai que c'est supposé être un endroit secret que les non-elfes ne connaissent pas, continua Elentare. Bon, écoutes, tu te souviens du Temple des Songes?
- Celui devant le trône de l'Assemblée elfique? Avec les deux cubes de glace qui ne fondent jamais?
- Exactement! Si tu peux, essais de t'y rendre. Je te guiderai à partir de là."

Je regardai autour de moi. Je savais où se trouvais le temple, mais je ne savais pas comment m'y rendre. L'architecture elfe n'est pas toujours plus facile à comprendre que l'architecture blop. Je fis exploser une maison devant moi pour mieux voir. Après avoir repéré l'endroit, je m'y dirigeai en tuant plusieurs blops au passage. Arrivée, je me tournai vers le trône et y lançai ma faux. Le bâtiment entier explosa dans une onde d'antimatière. Je m’esclaffai de rire, puis j'allai chercher mon arme qui flottait maintenant dans le vide. Et je contactai Elentare.

"Et maintenant?
- Suis la chute jusqu'à la route. Puis, passe en dessous.

Je suivis ses instructions.

- Mais... il y a un mur derrière le filet d'eau.
- Ne t'inquiète pas. Marche au travers."

Je m'exécutai. Au moment où j'allais faire un contact avec la roche située juste derrière, je sentis une énergie me transporter. La seconde d'après, j'atterris dans une vaste salle creusée, sous terre de toute évidence. Deux tunnels servaient de sortie sur les côtés. Quelques elfes étaient réunis ici, peut-être une cinquantaine. Il y avait des hommes, des femmes et des enfants, ainsi que quelques soldats et des dignitaires.

"Je suis content que tu aies pu t'en sortir, me dit une voix derrière moi.

C'était Elentare.

- Je ne te vois pas fréquemment avec une arme, me dit-il en souriant. Encore moins avec quelque chose de coupant comme ça.
- Tu sais très bien que ce n'est pas avec un bâton que l'on peut se débarrasser des blops.
- Et je sais aussi très bien que ce n'est pas avec une faucille non plus."

Un garde apparut derrière moi. Il escortait une famille, et il était tout énervé. Il se mit à parler au roi. Je n'entendis pas très bien, mais je compris que les blops avaient complètement envahi la ville et l'accès au passage secret. Plus personne ne pouvait s'enfuir. Saisissant l'opportunité qui s'offrait à moi, je me dirigeai vers celui qui allait perdre sa ville.

"J'ai peut-être une solution à vos problèmes, lui annonçai-je.
- Ah oui? De quoi il s'agit?
- Cela dépend. Comment fonctionne votre magie des portails?"
avatar
Efforgaletl
Chasseur de chauve-souris
Chasseur de chauve-souris

0 / 1000 / 100

Messages : 89
Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 116
Localisation : Quelque part, cachée de vos pathétiques yeux!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'arme de Léossier

Message par Efforgaletl le Dim 24 Nov - 19:46

J'apparus au-dessus d'un carré d'herbe. Autour de moi, l'océan à perte de vue.

Un mur au milieu de nulle part tenait debout à mes côté. J'appuyai sur un bouton dissimulé dans une fissure. La terre se mit à trembler. L'eau se mit à s'agiter. Des ondes se formèrent sur la surface. Puis, une ombre se mit à me recouvrir. Je levai les yeux. Une sphère gigantesque, grande comme une montagne, se matérialisait lentement dans les airs. Lorsqu'elle fut totalement visible, elle se tourna pour qu'une espèce de canon géant me fasse face. Une voix grave résonna dans l'atmosphère.

"Qui est là?
- Bonjour Léossier. Belle journée n'est-ce pas?" répondis-je.

Je vis l'arme se charger. Un immense laser bleu-vert en sortit, me fonçant directement dessus. Je plaçai ma faux pour bloquer l'attaque. L'énergie fis rougir la lame, qui tremblota pendant quelques secondes avant de reprendre sa couleur normale. Je me préparai pour un autre rayon. Rien ne vint. Je me retournai.

Une silhouette était apparue derrière moi. C'était un homme encapuchonné. Du moins, il ressemblait à un homme. Je savais qu'il était loin de l'être. Des lignes rouges parcouraient ses bras, et une aura surnaturelle lui émanait du corps. Il s'inclina.

"Maîtresse. Je ne vous avait pas reconnu. Veuillez m'excuser.
- Je te pardonne ton ignorance.
- Oh, mais ce n'est pas pour cela que je m'excuse."

L'instant d'après, je sentis une lame froide me traverser le cœur par derrière. Le salaud! Je vis un reflet juste à côté de mon œil. Par réflexe, ma main se plaça devant mon cou, empêchant la dague de me la trancher. Deux doigts tombèrent au sol. Je rugis. Une onde de choc repoussa mon agresseur, qui se retrouva assommé sur le mur. Je me mis à léviter dans les airs. Mes blessures se refermèrent, et mes doigts se replacèrent.

"C'est ainsi qu'on accueille celle qui lui a offert tous ses pouvoirs?
- Vous savez très bien que je dois tester chaque porteuse de la faux, répliqua-t-il du tac-au-tac.
- J'ai besoin de ton détecteur, lui dis-je sans vouloir continuer la conversation.
- À vos ordre.

Un appareil avec écran rond apparut dans ma main gauche.

- Si je puis me permettre, quels sont vos plans maîtresse?, me demanda-t-il.
- La destruction de blopiland" dis-je avec un sourire, juste avant de disparaître.
avatar
Efforgaletl
Chasseur de chauve-souris
Chasseur de chauve-souris

0 / 1000 / 100

Messages : 89
Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 116
Localisation : Quelque part, cachée de vos pathétiques yeux!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le portail de Valaskjaf

Message par Efforgaletl le Dim 24 Nov - 21:17

Les blops sont idiots. Les blops sont nuisibles. Les blops sont une race corrompue.

Tels sont les arguments que j'ai utilisé pour convaincre ce roi elfe, le bon et le juste, pour qu'il aille accomplir sa vengeance. Je m'infiltrai dans son cerveau tout pourri de ses principes de paix, et lui ouvrit la porte à des émotions bien plus grandes. La colère. La tristesse. La honte. Elentare portait son peuple sur ses épaules, s'il ne voulait pas s'écrouler sous le poids, il devait agir. Ce ne fût pas très compliqué de le manipuler, il garde depuis des années ces émotions. Ce qui lui manquait, c'était une raison. Et je la lui offris sur un plateau d'argent.

La grotte où nous nous étions enfuis était en fait un effondrement reconstruit d'un tunnel qui semblait infini d'un bord et d'un autre. L'une des sorties se trouvait à quelques jours de marche vers le nord, alors que la partie du sud n'avait jamais été explorée jusqu'au bout. Bien en-dessous des égouts elfiques, c'était en fait moi, avec l'aide de Léossier, qui avait fabriqué ce passage. Par pur hasard, il passait sous la ville des elfes. J'en avait fait un jour part à Elentare, qui semble en avoir tiré le bon parti puisque sa race allait survivre grâce à cela. Grâce à moi. Bêêê. Je grimaçai de dégoût de simplement savoir que j'avais pu l'aider. À l'origine, ce tunnel liais la première base fabriquée par Léossier à un écosystème maudit caché sur les îles aux sud-est, à des jours et des jours de marche. Nous avions par la suite déserté l'endroit, sentant les menaces arrivantes et aussi parce qu'on avait besoin de plus d'espace.

Nous sortîmes à la surface. Maintenant, la base ressemblait à une base abandonnée. Nous marchâmes plusieurs heures et arrivèrent enfin aux frontières du royaume blop, qui était totalement vide. Elentare ordonna qu'on brûle tout. Ceux qui purent ramassèrent des torches, et se mirent à tout mettre en feu. Pendant que tout le monde regardait ailleurs, je sortis mon détecteur et me faufilai dans les flammes. D'un pas rapide, je traversai Valaskjaf, et me dirigeai vers Barzül, la citée du seigneur blop Nakroz, abandonnée pour aller attaquer les elfes comme le reste. Je descendis au sous-sol, et longeai le mur en suivant mon détecteur. Puis, je trouvai la faille. Je retournai voir le roi elfe.

"Elentare, j'ai trouvé le portail.
- Bien. Merci beaucoup Wobmiar. On va enfin pouvoir revivre, loin de la pestilence des blops.
- Oh, mais ça me fait plaisir de vous aider."

Je guidai tout le monde vers  ma trouvaille. La fissure, comme je l'appelle, est en fait un portail vers un tout nouveau monde, plus grand, et surtout vierge. Exactement ce que recherchent les survivants pour rebâtir leur civilisation.

"C'est sans danger?" me demanda quelqu'un.

C'était une disciple d'Esträktil. Le dernier sûrement. Malgré le sacrifice collectif, il était normal qu'ils aient prévu garder un survivant pour transmettre la parole de leur dieu. Il restait encore un disciple de Röshdakir, et un de Heälwyn.

"Bien sûr, lui assurai-je. Si vous voulez, j'entre en premier."

Je m'exécutai. J'arrivai dans un champs complètement vide, et surtout très très grand et très plat. Les autres me suivirent un par un. Une cinquantaine d'elfes étaient arrivés avec moi dans ce nouveau monde. Elentare regarda autour de lui avec satisfaction.

"Aaaahh. Cela fait du bien de ne plus avoir la présence des blops, commenta-t-il.
- Je vais refermer le portail définitivement" lui assurai-je.

Et, camouflant un sourire, je fis semblant de sceller ce dernier.
avatar
Efforgaletl
Chasseur de chauve-souris
Chasseur de chauve-souris

0 / 1000 / 100

Messages : 89
Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 116
Localisation : Quelque part, cachée de vos pathétiques yeux!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le seigneur de Barzül

Message par Efforgaletl le Dim 24 Nov - 22:56

Esthrändil était complètement détruite.

Il ne restait plus rien que des décombres et les cendres de ceux ayant échappé aux dents des blops. Ils avaient tout mangé, à même les os. Je marchai dans les flammes. La chaleur de la destruction et du chaos ne cessera jamais de me faire plaisir. Je vis que les blops allaient revenir chez eux en empruntant les bateaux de leurs défunts ennemis. Parfait, j'avais juste le temps. Je déposai ma faux par terre, et, brusquement, me transperçai le torse de ma main droite. Grinçant des dents, je sortis mon bras. Entre mes doigts se tenait mon cœur, encore frais, et surtout, encore battant. Je concentrai toute mon énergie sur le muscle, qui ralentit drastiquement son battement. Puis, je le replantai. Je sentis une douleur atroce me parcourir tout le corps. Mes yeux grossirent, et bougèrent. Mes cheveux tombèrent, ne laissant que quelques touffes sur ma tête. Des écailles rose et mauves se multiplièrent sur mon corps. Quelques dents tombèrent. Je sentis tous mes organes internes se transformer.

J'étais devenue une blop. La seule différence, c'est que moi, je gardais tout mon esprit. Les blops sont trop crétins pour découvrir que l'un d'entre eux est intelligent. Je m'arrachai les vêtements pour me retrouver totalement nue. Avec les les morceaux de tissus, je me fabriquai un bikini très rapidement pour être habillée comme eux. Puis, je ramassai mon arme et me dirigeai vers eux d'un air confiant. Me faufilant, je cherchai le bon navire. Lorsque j'eus trouvé Nakroz, je m'embarquai sur son bâtiment. Je me plaçai devant lui, et m'inclinai pour lui adresser mes paroles:

"Mes félicitations, monseigneur. C'est une victoire totale.

Il me regarda, et sourit.

- Et si on fêtait cela en faisant un enfant? me proposa-t-il.
- Pourquoi pas, répondis-je en rigolant.
- La femelle dans ma cabine! cria-t-il à l'intention de l'équipage. Que personne ne nous dérange!"

Nous descendîmes à la cale. Nous entrâmes dans une pièce, et il verrouilla la porte derrière nous. Il se tourna vers moi d'un air sérieux.

"Qu'est-ce que tu veux?
- Je ne vois pas de quoi tu veux parler, dis-je en feignant l'ignorance.
- Ne fais pas la blop, j'ai reconnu la faux. Sache que j'ai vaincu la personne qui a tué mon père, tu ne me fais pas peur.
- Tu avais l'aide de ton dieu. Il n'est plus là aujourd'hui.
- Tu es venue me tuer?
- Je suis venue te laisser une chance de sauver ton peuple.
- Nous ne sommes pas en danger! Nous venons de gagner une guerre!
- Le danger, c'est moi."

On entendit des explosions à la surface. Le bateau trembla. Un blop fit irruption dans la cabine en défonçant la porte, ignorant complètement le verrou. C'était Starky, le prêtre en chef. Il semblait affolé.

"Nakroz! Tu dois venir voir! C'est terrible!"
avatar
Efforgaletl
Chasseur de chauve-souris
Chasseur de chauve-souris

0 / 1000 / 100

Messages : 89
Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 116
Localisation : Quelque part, cachée de vos pathétiques yeux!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La défaite des blops

Message par Efforgaletl le Lun 25 Nov - 20:06

Nous montâmes sur le pont principal. Une explosion nous secoua.

Derrière nous, la flotte blop voguait en direction de leur ville. Une lumière fit irruption du ciel. Dans une gigantesque explosion d'antimatière, un rayon rouge-orangé abattit sur l'un des navire, l'explosant en mille morceaux. Mais les débris et les survivants n'eurent même pas le temps d'atteindre la surface de l'eau; soudainement, une force invisible les attira dans une espèce de vortex au centre du point d'impact, les désintégrant complètement. Il ne restait aucune trace du bateau.

"Mais qu'est-ce que..." balbutia Nakroz.

J'observai son air effaré avec amusement. Il était si rare de voir les blops se soucier de quoi que ce soit. La famille royale aura toujours été une exception. Un autre navire subit le même sort à quelques mètres de nous.

"M... monstre! dit le blopiseigneur à mon intention. C'est toi qui fait ça? Cesse tout de suite!
- Pourquoi cesserai-je?

Un autre bateau explosa.

- Aaaaaaahhhhhhhhh!!!"

Quelqu'un cria de rage. Je me tournai pour regarder de quoi il s'agissait, mais trop lentement.

"BAM!"

Je reçus un coup de marteau directement dans le visage. À moitié assommée, je fus propulsée sur le mât, qui cassa sous mon corps. J'échappai ma faux sur les planches. Je me relevai, rouge de rage, me frottant la joue hautement amochée.

"Qui a osé..."

"BAM!"

Je reçus un autre coup, et défonçai une clôture.

"C'est moi, sorcière. Viens te battre si tu l'oses!"

Je levai les yeux. Un blop plus petit que les autres me faisait face. Il tenait dans ses mains musclées un gigantesque marteau. Un nain blopisé? Qu'avait-il bien pu faire pour que le plopiprêtre lui accorde cela? Je me relevai lentement, craquai mes jointures et mon cou. Je lui décochai mon sourire le plus sadique.

"Comment te nommes-tu, blopinain?
- Natchoum.
- Eh bien, Natchoum, enchantée de te rencontrer. Je prendrai un grand plaisir à te faire souffrir!"

Je bondis en sa direction. Il n'eut même pas le temps de réagir que je me retrouvai à porté de poing. J'allais asséner mon coup lorsque je sentis mon corps geler sur place. Je tournai le regard; Starky pointait sur moi un couteau brillant d'une lumière blanche. Il utilisait sa magie, le salaud! Je fus gentiment accueillie par un coup de marteau qui me propulsa cette fois-ci dans les airs. Je m'arrêtai, et me mis à léviter. Je vis Nakroz sauter en ma direction. Je fermai les poings. Ma lame s'anima, et s'éjecta en ma direction à toute vitesse. Je l'attrapai, et traçai un x devant le blop. Ce fût un bouclier qui accueillit son épée, qui cassa en miettes. Nakroz retomba sur son bateau. D'un air solennel, je levai la main gauche haut dans les airs. Un rayon s'écrasa sur un autre navire, qui se désintégra comme les autres.

"Ceci est mon ultimatum, leur dis-je en essuyant le sang sur ma bouche.

Nakroz grogna.

- Que veux-tu exactement?"
avatar
Efforgaletl
Chasseur de chauve-souris
Chasseur de chauve-souris

0 / 1000 / 100

Messages : 89
Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 116
Localisation : Quelque part, cachée de vos pathétiques yeux!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Épilogue

Message par Efforgaletl le Lun 25 Nov - 20:51

"Rebienvenue maitresse. Je suis heureux de vous revoir.
- Arrête de me mentir Léossier, je sais que tu souhaites ma mort, et que tu attends le bon moment pour me trahir.

Mon serviteur haussa des épaules.

- Il ne faut pas m'en vouloir de ne pas vouloir rester écuyer toute ma vie...
- Ta vie, c'est moi qui te la donne. Souviens-toi du mont Etrakir. Si je n'avais pas été là, tu serais mort comme ta maîtresse.
- Nous ne sommes pas vraiment morts. Nos âmes ont servis à la restauration de celles des dieux.
- Bla bla bla, des détails."

J'accotai ma faux sur le mur, et me mis à observer les systèmes électriques que Léossier avait habilement créés pendant mes nombreuses années d'absence. Ce dernier, à jamais curieux, s'approcha de moi en toussotant.

"Alors... hum... le monde...
- Tout s'est déroulé parfaitement bien, lui expliquai-je. Grâces aux pouvoirs des portails des elfes, qu'Elentare a été assez généreux pour me montrer, j'ai réussi à téléporter les blops ailleurs dans le nouveau monde, sans leur dire que les elfes y étaient déjà. Les deux races auront la surprise de leur vie lorsqu'ils se rencontreront à nouveau. J'ai multiplié les portails à sens unique dans le monde, et ai réussi à forcer les autres peuples de la même façon. Tout s'est déroulé selon le plan. Il ne reste plus personne en vie ici, ou sinon très peu de personnes. Et le plus drôle, c'est que tout le monde m'aura oublié d'ici quelques jours, comme la première fois.
- Qu'est-ce qui justifie un plan pareil?

Je tournai mon regard vers le ciel.

- L'ennui? La vengeance? L'attente? La colère? Je ne sais pas. J'aime la guerre, j'aime le chaos. Mais les meilleurs guerres sont celles qui détruisent les paix.
- C'était pour cela la première fois?
- J'ai amené les blops et les elfes en ce monde pour les faire se rencontrer. Mon intuition a été bonne, la dispute était inévitable.
- Et maintenant?
- Ça va être amusant, répondis-je en riant. Les deux peuples sont réduits à rien, même leurs pouvoirs seront plus faibles là-bas. Il sera intéressant de les voir tenter désespérément de s'en sortir.
- Et nous?
- Nous allons les rejoindre. Laisse tous tes trucs ici."

Léossier grogna. Évidemment, il ne voulait pas se débarrasser de toutes ses inventions.

"Si vous le permettez, maîtresse, j'aimerais les apporter avec moi. Cela fait des dizaines d'années et des dizaines d'années que je travaille sur ces systèmes.
- Tu en fabriqueras d'autres, des meilleurs.
- Mouais...
- Papa?

C'était une petite voix féminine. Une petite voix innocente. Je me retournai. Aux pieds de Léossier, une fillette aux oreilles pointues était agrippée à sa cape. Elle avait de longs cheveux blonds et des yeux bleus perçants. Elle me fixait d'un air non-assuré.

"Papa, c'est qui la madame? demanda-t-elle.
- C'est ta mère, répondit mon serviteur. Ou du moins, l'hôte actuel de ta mère.

Je me penchai et levai mes bras en sa direction.

- Elle est toute mignonne, commentai-je. Allez, viens voir maman ma chérie."

Elle fit quelques pas en ma direction, puis s'écroula face première au sol. Je regardai Léossier d'un air découragé. Cet idiot, après toutes ces années, ne l'avait même pas appris à marcher. Il haussa les épaules en réponse à mon regard. La petite se mit à briller et à s'élever dans les airs. Je souris de fierté; ma fille savait voler. Elle atterrit dans mes bras.

"Coucou maman
- Coucou, répondis-je. Tu voles bien tu sais?

Elle se mit à rire, d'un rire si doux qu'il résonna dans mes oreilles comme un vol gracieux de cygnes.

- Tu as découvert quelque chose? demandai-je à Léossier.
- Non, pas encore. Vous savez, ce n'est pas facile de...
- J'ai créé ton corps pour qu'il puisse vivre sans âme. Tes pouvoirs descendent directement d'Esträktil.
- Je sais mais...
- Si le dieu du chaos serait un mortel et non omniscient, il serait toi. Que tu le veuilles ou non, tu es relié directement aux divinités.
- Mais je n'ai pas que ça à faire, j'ai pas envie de jouer au baby-sitter...
- Trêves d'excuses. C'est ta fille. Elle est la clé.
- La clé de quoi? me posa naïvement cette dernière.

Je lui portai le regard le plus doux qu'une mère pouvait donner à sa fille.

- Tu sais quoi? lui dis-je. Nous allons visiter un nouveau monde. Tu veux venir?
- Oh oui!
- Mais d'abord, tu dois faire dodo."

Je passai ma main par-dessus son front. Elle ferma ses petits yeux. Je traçai un rond dans le vide, et un portail apparut. Ma faux se mit à léviter à mes côtés.

"Fais de beaux rêves, Alwendil."

Je traversai le portail.
avatar
Efforgaletl
Chasseur de chauve-souris
Chasseur de chauve-souris

0 / 1000 / 100

Messages : 89
Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 116
Localisation : Quelque part, cachée de vos pathétiques yeux!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Ragnarok de Valadëlia

Message par Wobmiar le Lun 25 Nov - 21:28

Fin du hors série Smile J'espère qu'il vous a plu :3 Je suis consciente d'avoir empiété sur des BG, je sais que j'ai respecté ce qui a déjà été dit ou écrit, je ne peux garantir avoir respecté ce qui a été imaginé et dont je n'ai aucune idée Razz

Commentaires en-dessous Wink

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
avatar
Wobmiar
Fondatrice
Fondatrice

Ancien membre du staff Humain A participé au développement du forum RP Creator Redstoner Rédacteur de tutoriel
100 / 100100 / 100

Messages : 961
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 20
Localisation : Valadëlia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Ragnarok de Valadëlia

Message par Nakroz le Lun 25 Nov - 23:01

C'est beau, mais les blops sont pas assez mis en valeur je trouve (a)

Sinon il y a quelques fautes dans le texte sans doute dues aux réécritures, relis Razz

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.




Dans mon monde à moi, y'a que des poneys! Ils mangent des arcs-en-ciels, et ils font des cacas papillons!
avatar
Nakroz
Fondateur
Fondateur

Blop Vieux de la vieille A participé au développement du forum RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 2046
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 22
Localisation : Boar Island, l'île divine

Voir le profil de l'utilisateur http://valadelia.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Ragnarok de Valadëlia

Message par Wobmiar le Lun 25 Nov - 23:14

Les fautes sont surtout dues au fait que j'écris ces parties en vitesse, à l'école, pendant mes cours xD Je vais relire quand j'aurai le temps (je n'ai pas de réécriture, j'improvise dans le tas Razz)

Les blops ne sont pas mis en valeur en effet, la base était les elfes ;)Mais j'ai quand même donné son moment de gloire à Natchoum ^^

Sinon merci Smile


Dernière édition par Wobmiar le Lun 25 Nov - 23:28, édité 2 fois

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
avatar
Wobmiar
Fondatrice
Fondatrice

Ancien membre du staff Humain A participé au développement du forum RP Creator Redstoner Rédacteur de tutoriel
100 / 100100 / 100

Messages : 961
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 20
Localisation : Valadëlia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Ragnarok de Valadëlia

Message par Nakroz le Lun 25 Nov - 23:15

Tu te trompes de temps en fait^^ tu commences dans un temps puis tu changes Razz

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.




Dans mon monde à moi, y'a que des poneys! Ils mangent des arcs-en-ciels, et ils font des cacas papillons!
avatar
Nakroz
Fondateur
Fondateur

Blop Vieux de la vieille A participé au développement du forum RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 2046
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 22
Localisation : Boar Island, l'île divine

Voir le profil de l'utilisateur http://valadelia.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Ragnarok de Valadëlia

Message par Starky le Lun 25 Nov - 23:31

les blops ont quand eu le droit d'etre catapulté :p

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.


"Les elfes sont un blasphème, et une seule solution est acceptable: l'extermination. Il ne peut y avoir que deux camps dans un tel combat. Choisissez bien, sous peine de nous retrouver l'un contre l'autre..."
avatar
Starky
Administrateur
Administrateur

Blop Vieux de la vieille Architecte de folie Rédacteur de tutoriel
100 / 100100 / 100

Messages : 2036
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 23
Localisation : Les Iles de Fer, la cité miniére blop

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Ragnarok de Valadëlia

Message par Wobmiar le Lun 25 Nov - 23:33

De mon point de vue, mes changements de temps entre passé simple et imparfait sont appropriés selon les situations Razz

Il est dur de trouver soi-même ses propres fautes, si tu veux, tu peux me les pointer ^^ Je vais demander de l'aide à Léossier aussi, qui a réussi à m'en pointer plusieurs (Sur Skype c'est peut-être le meilleur endroit pour s'en parler :3)

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
avatar
Wobmiar
Fondatrice
Fondatrice

Ancien membre du staff Humain A participé au développement du forum RP Creator Redstoner Rédacteur de tutoriel
100 / 100100 / 100

Messages : 961
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 20
Localisation : Valadëlia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Ragnarok de Valadëlia

Message par Nakroz le Lun 25 Nov - 23:39

Efforgaletl a écrit:
Nous sortirent à la surface. Maintenant, la base ressemblait à une base abandonnée. Nous marchâmes plusieurs heures et arrivèrent enfin aux frontières du royaume blop, qui était totalement vide.
ça par exemple :p il y a d'autres coquilles du genre

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.




Dans mon monde à moi, y'a que des poneys! Ils mangent des arcs-en-ciels, et ils font des cacas papillons!
avatar
Nakroz
Fondateur
Fondateur

Blop Vieux de la vieille A participé au développement du forum RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 2046
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 22
Localisation : Boar Island, l'île divine

Voir le profil de l'utilisateur http://valadelia.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Ragnarok de Valadëlia

Message par Wobmiar le Lun 25 Nov - 23:50

Ah, ce n'est pas une erreur de temps, mais de personne ^^ Tu m'as légèrement confus là ^^ Oui, je dois admettre qu'il m'arrive de faire des erreurs de personne fréquemment Razz

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
avatar
Wobmiar
Fondatrice
Fondatrice

Ancien membre du staff Humain A participé au développement du forum RP Creator Redstoner Rédacteur de tutoriel
100 / 100100 / 100

Messages : 961
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 20
Localisation : Valadëlia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Ragnarok de Valadëlia

Message par Nakroz le Lun 25 Nov - 23:57

C'est pas "Nous sortîmes"? ^^

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.




Dans mon monde à moi, y'a que des poneys! Ils mangent des arcs-en-ciels, et ils font des cacas papillons!
avatar
Nakroz
Fondateur
Fondateur

Blop Vieux de la vieille A participé au développement du forum RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 2046
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 22
Localisation : Boar Island, l'île divine

Voir le profil de l'utilisateur http://valadelia.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Ragnarok de Valadëlia

Message par Wobmiar le Lun 25 Nov - 23:58

Exact, je l'ai corrigé Wink Il s'agit d'une erreur de personne, pas de temps. Au lieu de le mettre à la première personne du pluriel, je l'ai mis à la troisième personne Wink


Dernière édition par Wobmiar le Lun 25 Nov - 23:59, édité 1 fois

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
avatar
Wobmiar
Fondatrice
Fondatrice

Ancien membre du staff Humain A participé au développement du forum RP Creator Redstoner Rédacteur de tutoriel
100 / 100100 / 100

Messages : 961
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 20
Localisation : Valadëlia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Ragnarok de Valadëlia

Message par Nakroz le Lun 25 Nov - 23:58

tu as mis sortîment Wink

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.




Dans mon monde à moi, y'a que des poneys! Ils mangent des arcs-en-ciels, et ils font des cacas papillons!
avatar
Nakroz
Fondateur
Fondateur

Blop Vieux de la vieille A participé au développement du forum RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 2046
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 22
Localisation : Boar Island, l'île divine

Voir le profil de l'utilisateur http://valadelia.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Ragnarok de Valadëlia

Message par Wobmiar le Lun 25 Nov - 23:59

Je suis fatiguée ce soir c'est pas croyable Razz Je dois me reposer un peu je crois. Si ça t'intéresse, tu peux corriger les fautes évidentes (évites les changements de temps, des fois c'est peut-être juste mon style d'écriture)

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
avatar
Wobmiar
Fondatrice
Fondatrice

Ancien membre du staff Humain A participé au développement du forum RP Creator Redstoner Rédacteur de tutoriel
100 / 100100 / 100

Messages : 961
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 20
Localisation : Valadëlia

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Ragnarok de Valadëlia

Message par Born le Mar 26 Nov - 0:30

un sacrée moment de gloire Starky Very Happy J'espère seulement que nos réserve de vinasse et de bière ont été mise a l'abris
avatar
Born
VIP
VIP

Blop
100 / 100100 / 100

Messages : 395
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 29
Localisation : Valajorn

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Ragnarok de Valadëlia

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum