L'enfant de l'espoir

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'enfant de l'espoir

Message par Freyath le Dim 7 Sep - 11:19

Farkan et Anéa regardaient leur fille qui marchait à l’orée de la forêt. Âgée de huit ans, Freyath n’avait pas conscience de l’inquiétude qui habitait leur esprit. Des rumeurs circulaient dans la capitale, et annonçaient de mauvaises augures.
Oh bien sûr,  les habitants de Mondavïin n’avaient peur de rien : leur capacité à survivre n’était plus à prouver. Les Elfes étaient loin, et si l’un de ces régicides idolâtres et mangeurs d’herbe avait le malheur de s’approcher des remparts, il était aussitôt anéanti par quelque sortilège dont seul un Aereens avait  le secret.

Mais peu de ces mages accomplis avaient rencontré de Blop. Ceux qui s’étaient essayés à les combattre avaient péri broyés, décapités, mutilés, ou même mangés…. Farkan savait que par la passé, son Général en chef n’avait réussi à s’en sortir que par un habile procédé Humain : la langue de bois.  Le Blop n’entendait rien aux bavardages du Général et, pris d’un mal de tête,  avait préféré se tourner vers un zombie qui passait par là. Le Général, trop heureux de sa chance, avait prestement pris la fuite.
Cependant Farkan  était conscient que cette arme n’était pas une assurance de survie, car les Blops n’ont pas pour habitude d’attendre qu’on ait fait les présentations… Il fallait donc redoubler d’inventivité pour les anéantir.

Ses pensées revinrent alors vers le problème actuel : un Blop était dans les parages !

Farkan et Anéa se seraient bien passés du problème que représentait la présence de ce nuisible près de chez eux. Ils avaient déjà fort à faire avec les étranges pouvoirs de leur fille. Qu’avait-elle à tout faire exploser ? D’ordinaire une Aereen de cet âge se limitait à faire voler des objets … Mais pas à les réduire en poussière ! Elle était encore trop instable et la présence de ce Blop n’arrangeait rien. Une rencontre fortuite avec lui pourrait lui être fatale… Encore dans l’innocence propre à l'enfance, leur fille n’avait aucune idée du danger du monde dans lequel elle évoluait, et encore moins de l’invulnérabilité et de la cruauté du Blop.
Ils devaient tout faire pour la protéger de cet horrible monstre.


Dernière édition par Freyath le Dim 1 Fév - 13:58, édité 2 fois

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

"Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit.
La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien.
Rien que moi."

- Litanie Bene Gesserit-
avatar
Freyath
Modérateur
Modérateur

Aereen
100 / 100100 / 100

Messages : 332
Date d'inscription : 13/07/2014
Age : 24
Localisation : Là où je peux être tranquille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Gwaihir le Dim 7 Sep - 12:20

Pas mal pas mal...
Pour moi qui est Aereens je comprends mais les blops cela m'étonnerait vu qu'ils sont très bêtes! (Sa va me couter ma mort ca!) lol!

DarkDevil

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Il ne faut pas panser que les meilleurs dragonniers sont des dragonniers pur, de ce qui est des maîtres dragons,se ce sont les seuls à avoir le sang pur,cela me dérange  Twisted Evil
avatar
Gwaihir
Mexicain en puissance
Mexicain en puissance

100 / 100100 / 100

Messages : 44
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 14
Localisation : bah chez moi pourquoi?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Natchoum le Dim 7 Sep - 14:11

Ah ba voilà, enfin quelqu'un qui comprends et accepte notre supériorité naturelle Razz
avatar
Natchoum
Modérateur
Modérateur

Blop
100 / 100100 / 100

Messages : 1695
Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Blopi le Dim 7 Sep - 18:16

niark niark , j'ai trouvé mon déjeuner Twisted Evil

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Je veux partir vivre en Théorie , car en Théorie tout se passe bien. Cool
avatar
Blopi
Eleveur de zombies
Eleveur de zombies

Blop
100 / 100100 / 100

Messages : 143
Date d'inscription : 31/12/2013
Age : 21
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Raykaza le Dim 7 Sep - 18:25

Les régicides idolâtres mangeurs de salade... warf ! et que dire de la "langue de bois" typiquement Humain... ben re warf !

Voilà une histoire qui démarre sous de bons auspices.

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Si cher que le monde lui fasse payer, la meilleure part de l'homme est encore de s'émouvoir et de sentir profondément  - Goethe -
avatar
Raykaza
Administrateur
Administrateur

Blop RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 1076
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : dans les brumes de Yeun Elez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Freyath le Lun 8 Sep - 10:17

Il en faut peu pour vous rendre heureux les Blops, c'est beau I love you

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

"Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit.
La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien.
Rien que moi."

- Litanie Bene Gesserit-
avatar
Freyath
Modérateur
Modérateur

Aereen
100 / 100100 / 100

Messages : 332
Date d'inscription : 13/07/2014
Age : 24
Localisation : Là où je peux être tranquille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Galatane le Jeu 11 Sep - 19:13

Rabaisser notre art de la diplomatie de la simple langue de bois ... vous allez bientôt avoir une raison de plus d’être inquiet, c'est moi qui vous le dis. Préparez vos potions contre le mal de crane, on va venir négocier un coup chez vous.

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.


Galatane
Modérateur
Modérateur

Humain Redstoner
100 / 100100 / 100

Messages : 309
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 32
Localisation : Au Nord du spawn

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Freyath le Ven 7 Nov - 21:29

Freyath se retourna et regarda d'où elle venait. Elle avait encore perdu le sentier, mais elle n'en avait cure car elle connaissait mieux que quiconque cette partie de la forêt. Ses parents n'avaient jamais compris pourquoi elle tenait tant à s'éloigner, pourquoi elle ne restait pas dans l'enceinte de la ville, bien en sécurité. Elle se demandait même s'ils l'avaient jamais comprise un jour...

« -Freyath !! où es-tu ? Freyath ! »

C'était la voix de sa mère qui l'appelait. Freyath se mit à courir car elle percevait un affolement inhabituel dans sa voix. En revenant près des remparts, la petite fille aperçut une créature se diriger droit sur la ville. Elle l'avait déjà vu rôder dans la forêt. Il semblait que c'était un mâle, ridiculement petit (malgré la taille conséquente de son slip), il avait trois yeux, la bouche sur le ventre et était couvert d'écailles multicolores qui brillaient au soleil.
Il n'avait jamais été agressif avec elle. Il s'attaquait d'ordinaire aux zombies, aux araignées, aux creepers... rien de bien surprenant. Mais là, ce n'était plus la créature calme et errante qu'elle avait pu observer. C'était un monstre enragé qui courait vers l'enclos des loups qu'il réduisit en morceaux en quelques secondes. Chose étrange : il faisait de grands gestes en criant, courant au milieu des loups, les poussant à sortir. Freyath se demanda alors quelles pouvaient être les motivations de ce Blop, à l'allure et aux gestes si étranges...
Les loups repartirent dans la forêt, laissant derrière eux Mondaviin qui par la force du Blop était à feu et à sang : les soldats Aereens mourraient brûlés, écorchés, tués par le Blop empreint à une démence folle. Bientôt, la créature s'en prit aux villageois, sans regarder qui il tuait. Tant qu'il y avait un Aereen vivant devant lui, il ne se posait pas de question : il tuait.

Freyath ne bougeait pas, elle était à genoux dans la terre, la frayeur la tenant immobile.

« -Freyath ! Fuis Freyath , ne reste pas là ! pars !! »

Anéa était là, devant elle, hurlant sans savoir où elle posait les pieds. Elle appelait Farkan qui tentait de s'extirper d'une partie du rempart écroulé.

« -Farkan ! Farkan ! Il arrive ! Le Blop arrive !! Fuis ma fille, FUIS !! »

Mais Freyath ne pouvait fuir. Le Blop aux écailles si flamboyantes marchait vers son père. Il s'arrêta un instant, écoutant les paroles de Farkan qui tentait courageusement de faire diversion en dégainant son épée. Il n'eut pas le temps d'en dire plus. Le Blop lui sauta dessus et d'un coup de couteau lui trancha la gorge encore en train de former des mots.
Sa mère ne put se défendre. Elle était l'une des magiciennes les plus redoutables de Mondaviin, mais elle n'eut pas le temps de réciter son incantation. Le couteau transperça sa poitrine ; ce geste fit l'effet d'une bombe dans le cœur de Freyath qui soudain se leva et partit en courant vers la forêt, faisant exploser les arbres qu'elle trouvait sur son passage.


Perdue dans sa colère et dans sa peur, elle s’enfonça de plus en plus profondément dans la forêt. Elle espérait trouver un refuge qui pourrait la cacher de ce monstre sanguinaire.
Seule la nuit répondit à son espoir. La Lune était haute quand la jeune Aereen arrêta de courir. Elle se retrouva au milieu des arbres, dans un endroit qu'elle n'avait jamais vu. Elle se laissa tomber sur le sol. Elle n'avait plus de larmes pour pleurer la mort de ses parents. Seuls restaient en son cœur la colère et un profond désir de vengeance.

Mais la fatigue eut raison d'elle. Elle s'endormit là, sans feu ni nourriture, au beau milieu de cette forêt et de ses habitants qui seraient désormais sa seule famille.


Dernière édition par Freyath le Dim 1 Fév - 14:00, édité 1 fois

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

"Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit.
La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien.
Rien que moi."

- Litanie Bene Gesserit-
avatar
Freyath
Modérateur
Modérateur

Aereen
100 / 100100 / 100

Messages : 332
Date d'inscription : 13/07/2014
Age : 24
Localisation : Là où je peux être tranquille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Mathispell le Ven 7 Nov - 22:53

Up! Very Happy

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Pour m'en rappeler: Loyauté, Volonté, Diplomatie
avatar
Mathispell
Mexicain en puissance
Mexicain en puissance

Humain
100 / 100100 / 100

Messages : 37
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 15
Localisation : Chez moi. MAIS POURQUOI LISEZ VOUS CECI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Natchoum le Sam 8 Nov - 2:34

ah ba ouai, faut pas emprisonner des loups dans le voisinage d'un rayquaza Razz il fait 80 cm mais il pique le bougre^^
avatar
Natchoum
Modérateur
Modérateur

Blop
100 / 100100 / 100

Messages : 1695
Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Freyath le Sam 8 Nov - 9:04

Rayquaza ouh que c'est pas beau, tu vas te faire écorcher toi aussi ^^

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

"Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit.
La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien.
Rien que moi."

- Litanie Bene Gesserit-
avatar
Freyath
Modérateur
Modérateur

Aereen
100 / 100100 / 100

Messages : 332
Date d'inscription : 13/07/2014
Age : 24
Localisation : Là où je peux être tranquille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Natchoum le Sam 8 Nov - 13:18

ça lui apprendra a prendre un nom de pokémon mal orthographié !!
je suis conditionné par les heures de pokémon en cours de philo Razz
avatar
Natchoum
Modérateur
Modérateur

Blop
100 / 100100 / 100

Messages : 1695
Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Raykaza le Sam 8 Nov - 17:17

Bon le blop là je vais lui tailler un short et lui apprendre mon nom sous la labe de ma mite...

En parlant de short, t'en as vu toi des blops en slip ? un string voyons !

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Si cher que le monde lui fasse payer, la meilleure part de l'homme est encore de s'émouvoir et de sentir profondément  - Goethe -
avatar
Raykaza
Administrateur
Administrateur

Blop RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 1076
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : dans les brumes de Yeun Elez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Freyath le Dim 9 Nov - 0:16

J'aime pas string ça le fait pas...

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

"Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit.
La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien.
Rien que moi."

- Litanie Bene Gesserit-
avatar
Freyath
Modérateur
Modérateur

Aereen
100 / 100100 / 100

Messages : 332
Date d'inscription : 13/07/2014
Age : 24
Localisation : Là où je peux être tranquille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Natchoum le Dim 9 Nov - 0:42

ba si c'est viril tien ! ( chez les blops en tout cas )
avatar
Natchoum
Modérateur
Modérateur

Blop
100 / 100100 / 100

Messages : 1695
Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Freyath le Dim 9 Nov - 10:32

Excuse-moi Natchoum mais franchement quand tu vois tes parents se faire dézinguer la gueule je ne crois pas que tu aies le soucis de décrire le côté sexy du meurtrier en question !!!

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

"Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit.
La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien.
Rien que moi."

- Litanie Bene Gesserit-
avatar
Freyath
Modérateur
Modérateur

Aereen
100 / 100100 / 100

Messages : 332
Date d'inscription : 13/07/2014
Age : 24
Localisation : Là où je peux être tranquille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Natchoum le Dim 9 Nov - 13:41

c'est parce que tes pas blop, voilà tout la virilité passe bien avant les parents bien sûr !!
bon je vais peut être arrêter de raconter nawak et te laisser continuer Wink
avatar
Natchoum
Modérateur
Modérateur

Blop
100 / 100100 / 100

Messages : 1695
Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Freyath le Dim 1 Fév - 15:34

- »La lave est belle, rouge et bien chaude, c'est délicieeeeux ! C'que nous voulons, c'est des grogneurs, fort bien goûteeeeeeeux ! »

Freyath ouvrit les yeux. Elle était couchée sur le sol, là où elle s’était endormie après sa course folle dans la forêt. Elle sursauta en voyant s’affairer plus loin une ridicule créature qui chantait les bienfaits des « grogneurs ». Des loups l'entouraient et la reniflaient, curieux. Terrifiée, elle ferma les yeux en se disant qu'elle aurait mieux fait de mourir avec sa famille, plutôt que d'être dévorée par des loups affamés commandés par quelque mage malveillant qui chantait faux.
La créature se retourna et, voyant qu'elle était réveillée, se dirigea vers elle. Elle nettoya ses plaies avec de l'eau si froide qu'elle ouvrit les yeux sans le vouloir. Dans la pénombre des arbres, elle ne l'avait pas tout de suite reconnu, mais maintenant qu'il était là, devant elle, rien ne pouvait la tromper. Elle comprit alors à qui elle avait affaire.
C'était lui.
Le Blop qui avait tué sa famille et détruit sa maison.
Comprenant cela, son visage se trouva déformé par la fureur qui l'envahissait petit à petit. Le Blop du prendre cela pour une réaction de peur, car il tendit ses mains vers elle et lui dit :

« - Pas peur pti loup. Pas peur. »

Pas peur ? Pti loup ? Il croyait donc qu'elle était un loup. Parfait, cela l'aiderait à construire sa vengeance et à sortir de son emprise sans qu'il ait conscience de quoi que ce soit.

Il entreprit de la nourrir : il lui apporta des morceaux de zombie fraîchement tué, avec un joyeux « grogneurs goûteuuuux ». Ah. C'est donc ça les grogneurs.
Il lui apporta de l'eau et partit tuer un autre zombie pour le manger aussitôt.
Elle le regarda, en proie à plusieurs émotions contradictoires. Elle était touchée par sa sollicitude et malgré le fait qu'elle n'avait jamais mangé de zombie, elle voulut bien goûter. Mouais. Un peu gluant, mais appétissant !
Elle ne savait pas si elle devait être en colère ou le remercier. Ce Blop avait tué ses parents, mais il venait de la sauver d'une mort certaine. Après tout, comment une Aereens de son âge aurait-elle pu survivre seule, dans la forêt abritant tant de créatures maléfiques ? Et plus encore, il l'appelait « Ptit Lou », venait voir si tout allait bien pour elle, si ses blessures étaient propres. Elle retrouva cette créature douce qu'elle avait observé si souvent...

Quand elle eut assez mangé, le Blop lui fit signe de la suivre. Elle sentit à cet instant qu'elle avait le choix : son instinct d'Aereens lui commandait de suivre cet être, afin d'apprendre qui il était pour mieux le combattre si besoin. Mais elle pouvait aussi s'enfuir et essayer de se débrouiller seule.
Sans qu'elle comprenne vraiment pourquoi, la curiosité l'attirait vers ce Blop ; elle sentait qu'elle avait à apprendre beaucoup plus que la personnalité d'un ennemi potentiel. Elle le suivit donc.

Freyath remarqua qu'il avait quelques difficultés à se repérer et à marcher droit. Le Blop semblait chercher quelque chose, mais il ne suivait pas de chemin, ni de carte, ni même le ciel. Freyath s'empressa de baptiser cette méthode « la méthode du n'importe quoi ». Et elle eu tôt fait de constater que cette méthode était employée plus que fréquemment par son bienfaiteur. Elle se surprit à sourire devant les gaffes et les hésitations de la petite créature qui paraissait à ces instants très vulnérable.
Au bout de quelque jours de marche, elle arrivait même à oublier ses parents et leur horrible mort, tant ce Blop était attentionné et ne semblait pas faire cas de ses problèmes explosifs. Il en profitait même : lorsqu'elle tuait un zombie ou un creeper avec ses pouvoirs, il partait en hurlant de joie vers la cible et la dépeçait, un air de bonheur intense brillant dans ses yeux.
Parfois, c'est lui qui chassait : il rentrait dans une hystérie folle en voyant passer un grogneur : il se précipitait sur lui, lui sautant dessus et le tuant à coups de couteaux portés au hasard sur telle ou telle partie du corps de sa proie.
La méthode du n'importe quoi faisait visiblement fureur sur ses ennemis. Et elle effrayait la petite Aereens qui sans cesse se souvenait de la sauvagerie dont il avait fait preuve envers sa famille.

Un matin, ils débouchèrent sur une plaine qui s'étendait à perte de vue. Verdoyante et claire, elle était le refuge d'une horde de chevaux qui mangeaient tranquillement. Habituée à voir son compagnon de route bondir sur tout et n'importe quoi, elle s'apprêta à courir vers les chevaux pour en déglinguer un. Mais le Blop ne bougeait pas. Son regard avait changé. Il empêcha la petite fille de bouger, la regarda et lui dit :
« -Bouge pas, Ptit Lou, regarde. »
Elle l'imita alors qu'il s’accroupissait en regardant les bêtes. Il les observait. Ses yeux suivaient chacun des mouvements des équidés. Il souriait de voir les petits jouer, s'inquiétait de les voir tomber, était soulagé qu'ils n'aient rien... Pendant des heures Freyath apprit à voir par les yeux du Blop. Elle découvrit tout l'amour qu'il portait aux animaux et surtout à leurs petits.
Elle comprit alors pourquoi il avait détruit son village : les loups enfermés avaient déclenché sa fureur, les gens responsables de cet outrage avaient tous été tués.
Au crépuscule, un étalon pangaré se détacha du troupeau. Il se dirigeait vers l'orée de la forêt où étaient accroupis la petite fille et le Blop. Balançant gracieusement la tête, il marchait calmement, regardant le Blop droit dans les yeux. Dans cet échange silencieux, le Blop semblait aussi parler au cheval qui lui répondait par quelque mouvement de crinière. Subjuguée par la scène, Freyath observa cet étalon si majestueux. Son pelage avait le noir de la nuit et était rehaussé de quelques touches de feu. Il ressemblait en quelque sorte au Blop. Sa robe brillait à la lumière de la Lune, à l'instar des écailles de son petit compagnon. Elle ressentait la particularité de cet échange, moment hors du temps qui pour elle était riche d'avenir et prometteur de sécurité.
Le Blop se tourna vers elle. Avec un simple « Pti Lou » il l'attira vers le cheval en lui prenant la main. Tremblant et baissant les yeux, elle toucha l'étalon, qui hennit doucement, avant de se reculer. Elle le regarda partir au galop vers sa horde.
Le temps reprit alors son cours et le Blop se releva.
Il la regarda d'un air faussement concentré et lui dit :
« -Allez viens, Pti Lou. Viens avec Raykaza !
Ah tu t'appelles Raykaza ? Moi c'est Freyath !
Hein ?
Moi, Freyath !
Hein ? Pti-Lou ?
Non. Fre-yath.
Pti Lou !
Pti Lou pas Pti Lou. Pti Lou, Freyath.
C'est qui Yat ?
Bon d'accord laisse tomber... C'est pas grave Raykaza. »

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

"Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit.
La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien.
Rien que moi."

- Litanie Bene Gesserit-
avatar
Freyath
Modérateur
Modérateur

Aereen
100 / 100100 / 100

Messages : 332
Date d'inscription : 13/07/2014
Age : 24
Localisation : Là où je peux être tranquille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Bassarak le Dim 1 Fév - 17:24

study J'attend la suite.... Wink

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Cordialement, Bassa :
_Donateur de cookies Valadëliens.
_Testeur/inaugurateur de prison Valadëliennes.
_Punching-ball du Staff.  Very Happy  


L'imagination est plus importante que le savoir.
#Albert Einstein
avatar
Bassarak
Donateur
Donateur

Aereen
100 / 100100 / 100

Messages : 535
Date d'inscription : 13/09/2014
Age : 17
Localisation : Académie de Witènvèt.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Raykaza le Lun 2 Fév - 9:20

Je proteste...fermement !

Outre mon regard langoureux, je ne chante pas faux. Ma voix est suave et j'ai l'oreille absolue..euh...non en fait j'ai pas de noreilles ^^

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Si cher que le monde lui fasse payer, la meilleure part de l'homme est encore de s'émouvoir et de sentir profondément  - Goethe -
avatar
Raykaza
Administrateur
Administrateur

Blop RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 1076
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : dans les brumes de Yeun Elez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Skyaed le Lun 2 Fév - 11:22

Il est vrai, Ray, que l'on voit bien ton regard langoureux sur ta photo de profil Wink ...
Et comment peux tu avoir une voix suave sans posséder d'oreille (tu n'es pas Beethoven)? Tu me dira, tu as surement des orifices (je ne veux ps savoir les quels Wink )qui te permettent d'entendre.. donc ce ci est un commentaire inutile mais il semblerait que ça soit une tradition sur le forum de commenté inutilement donc voilà...commenter!!!

Enfin  bref, je vais quand même mettre un commentaire concernant le RP de Freyath quand même (double "quand même)... "un commentaire" .... hum hum ....

C'est bien...la suite..la suite..... (heu mais change le début concernant les elfes Wink !!!!!)

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

"C'est en voyant un moustique se poser sur ses testicules
qu'on réalise que tous les problèmes ne peuvent se résoudre par la violence."

           
Proverbe chinois

~Skyaed, elfe schizophrène~
avatar
Skyaed
Donateur
Donateur

100 / 100100 / 100

Messages : 977
Date d'inscription : 17/10/2014
Age : 24
Localisation : Iles de Szövetség

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Freyath le Sam 20 Juin - 17:01

« -Freyath... Combien de fois devrai-je te le répéter ? Tu dois mettre 6 feuilles pour un cataplasme ! Pas plus, pas moins !!
Pardon Maman, je ferai attention la prochaine fois.
Bon ce n'est pas bien grave. Mais prends garde, le basilic est une plante capricieuse. Si tu abuses de ses pouvoirs, il peut devenir dangereux, au lieu de guérir...
Oui je sais.
Et pense à prononcer la bonne formule pour le cueillir, pas comme la dernière fois avec l'acacia !
Oui Maman !
Et n'oublie pas non plus que...
Maman !! Je n'oublierai pas, promis ! Maintenant, puis-je aller jouer avec Père ?
Oui. N'oublie pas ton gourdin surtout.... »

En un sursaut Freyath ouvrit les yeux. « D'où je dois prendre mon gourdin ?? Père m'a offert une épée et... ». Le rêve mourut dans sa tête, en même temps qu'elle réalisait que son père était mort depuis trois ans maintenant. Pourquoi continuait-elle à rêver des leçons que jadis sa mère lui enseignait ? Elle se prépara une tisane de basilic pour se détendre, et regarda le ciel. La Lune brillait encore un peu, se préparant à donner sa place au Soleil. C'était le moment idéal pour marcher en forêt.
Elle était persuadée que ses rêves n'étaient pas anodins. Ils rappelaient toujours un moment particulier, où Freyath étudiait ou se battait. Elle était l'élève de ses parents qui la préparaient à devenir une Aereen digne de ce nom. Elle avait rencontré au cours de ses leçons de puissants Aereens, qui venaient lui rendre visite pour voir -selon leurs termes- « où elle en était ». Anéa et Farkan étaient reconnus elle le savait, mais pourquoi un tel intérêt pour sa personne ?
Il faut dire que ses pouvoirs explosifs avaient choqué tout le monde. Dès sa naissance, la petite fille faisait exploser tous les objets du quotidien, obligeant ses parents à cacher tout ce qui pouvait être précieux : livres, potions, armes...Mais bien vite, Freyath avait appris à se calmer et ne faisait exploser que ce qui se trouvait à l'extérieur : principalement des arbres et des monstres.
Parfois, sa mère préparait d'étranges potions à base d'une fleur aux couleurs de l'aube. La petite Freyath lui avait demandé un jour quelle était cette fleur. Anéa l'avait regardée, d'un regard qui semblait refléter le questionnement et l'inquiétude. Elle lui avait répondu que pour l'instant elle était trop jeune pour savoir.

Le Soleil s'était doucement levé, comme pour lui dire que la lumière était un meilleur réconfort que la froide pâleur lunaire. Ses rayons étaient reflétés par les gouttes de rosée, déposées sur la plaine entière. Le rose, le bleu et l'orange du ciel se mélangeaient pour former autour du monde un halo de paix et de beauté. L'herbe brillait, rehaussée par les milliers de fleurs aux couleurs chatoyantes. L'une d'elle attira son attention. En s'approchant, Freyath n'avait plus de doute : c'était la fleur que sa mère mettait dans ses étranges potions. Sa couleur se confondait avec celle du ciel rosé qui virait au bleu à mesure que le jour se levait.
Se baissant pour sentir son parfum, Freyath ressenti un puissant vertige. La vision d'une entrée cachée derrière la pierre et l'eau s'imposa à la jeune fille. Les fleurs mauves gardaient l'entrée, telles des sentinelles millénaires. Un parfum entêtant se faisait sentir et la voix déchirée de sa mère arriva à ses oreilles, lui intimant de fuir. Elle entendit ses derniers mots résonner dans sa tête, puis elle entrevit ce qu'elle comprit être un un conseil de sages, réunis autour de sa mère qui parlait gravement. Elle n'entendait pas ce qu'elle disait mais elle reconnaissait là des visages familiers : le Haut-Grinnen, la meilleure amie de sa mère : la sage et puissante Anthéa...
Elle n'eut pas le temps d'en voir plus. Elle fut violemment arrachée de sa vision par Ti Noiseau qui lui tapotait le bras de la tête pour lui faire un câlin de bonjour.

« -Bonjour Ti Noiseau... »

Si quelqu'un avait regardé vers l'Est ce matin-là, il aurait vu un dragon voler près d'une enfant Aereen armée d'un gourdin, prête à affronter le monde entier pour enfin comprendre un passé nouvellement révélé...

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

"Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit.
La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien.
Rien que moi."

- Litanie Bene Gesserit-
avatar
Freyath
Modérateur
Modérateur

Aereen
100 / 100100 / 100

Messages : 332
Date d'inscription : 13/07/2014
Age : 24
Localisation : Là où je peux être tranquille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Freyath le Ven 30 Oct - 9:42

Se débarrasser de cette chanson. Par tous les moyens.

« Confutatis ! Maledictis ! Flamisa...... Les ptit's grogneurs, frais et goûteux.... »

Maudite chanson ! Si un jour je revois Raykaza je lui tranche la langue !

Se débattant avec la chanson des grogneurs, essayant de trouver autre chose à se mettre en tête, bataillant avec un zombie pas tout à fait mort, tout en repoussant ses cheveux devenus trop longs pour être retenus par quoi que ce soit, Freyath n'était pas dans une humeur tournée vers le positif. Elle détestait commencer ses journées dans cet état. Et détester quelque chose avant le petit-déjeuner était la chose que la jeune fille détestait le plus. Autant dire qu'elle était d'une humeur massacrante.
N'y tenant plus, elle fit exploser la tête du zombie qui gigotait toujours, sacrifiant du même coup la partie qu'elle préférait chez ce monstre.

L'explosion eut un effet exutoire. Freyath arrêta de fulminer, regarda sa proie tournée à l'état de daube et soupira.

Cela faisait plusieurs jours qu'elle marchait mais elle n'avait pas vu d'indices en rapport avec ses visions. Heureusement, Ti Noiseau l'escortait dans sa quête, lui apportant protection et compagnie.  Elle avait souvent de longues conversations avec lui, ils jouaient ensemble et s'endormaient l'un contre l'autre lorsque le jour tombait, le doux ronronnement du dragon berçant chacunes de leurs nuits.
En marchant vers l'Est, elle avait parcouru le chemin sur lequel Raykaza l'avait guidée il y a trois ans de cela. Elle l'avait su en reconnaissant la horde menée par le bel étalon pangaré qui s'était enfuie à son arrivée. Le dragon devait certainement y être pour quelque chose...

Elle était découragée. Elle se laissa tomber dans l'herbe, un profond sentiment de solitude alimentant les larmes qui coulaient le long de ses joues. Ti Noiseau n'y pouvait rien, elle pleurait. Les chevaux ont une famille, Raykaza est un solitaire qui ne se souvient de rien... Mais elle, qui était sa famille ? Un dragon ? Oui, c'est classe les dragons. Ça ronronne, c'est chaud, c'est mignon.
Mais tout attentionné qu'il était, il ne lui parlait pas et n'avait pas de mots pour la réconforter. Elle avait cru recevoir un message par ses visions et ses rêves mais au fond, peut-être était-ce un prétexte pour partir à la recherche des siens ? Peut-être n'avait-elle jamais reçu de message...

« - Allons, tu sais au fond de toi que tu as eu raison... »

Freyath cria de stupeur. Elle se releva subitement, cherchant des yeux qui avait pu parler. Il y avait une ombre à l'orée de la forêt qui se détachait parmi les arbres et semblait venir vers elle. La petite fille n'eut qu'un réflexe : elle couru vers cet étranger, armée de son gourdin, prête à en faire un second petit déjeuner. Raykaza aurait été fier d'elle. Mais sa course fut arrêtée par une violente décharge qui la projeta en arrière. Incrédule, elle se releva encore sonnée, et tenta une nouvelle offensive, cette fois sans son gourdin.
Elle avait compris que l'étranger ne pratiquait pas la méthode du n'importe quoi. Cet être inconnu pratiquait la magie, mais il ne savait peut-être pas qu'elle aussi. Elle resta donc immobile, concentrant ses forces dans ses mains, créant des boules d'énergie prêtes à exploser sur son adversaire. L'ombre ne bougeait plus, comme pour observer attentivement la petite Aereen.

Freyath profita de son immobilité pour lancer son attaque. L'explosion qu'elle provoqua brûla la moitié de la forêt, fit s'envoler tous les oiseaux et chassa les cerfs. Mais ne toucha pas l'étranger, qui riait aux éclats.

« - Voilà donc l'oeuvre de Farkan et Anéa ! Quel mélange stupéfiant ! C'est bien mon enfant, tu es douée. Tes parents seraient très fiers de toi ! »

Elle devait sûrement rêver. Elle reconnaissait cette voix qui lui parlait avec autant de familiarité de ses parents et de ce qu'ils auraient pensé. Elle ne savait dire où elle l'avait entendue. L'ombre s'était détaché de la forêt et se rapprochait d'elle. Enveloppée dans une cape, on ne voyait que son visage. Les cheveux blancs comme le marbre, les yeux brillants de sagesse et la prestance d'un souverain... Freyath hurla presque son nom :

« - Anthéa ! »


Dernière édition par Freyath le Ven 30 Oct - 10:12, édité 2 fois

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

"Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit.
La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien.
Rien que moi."

- Litanie Bene Gesserit-
avatar
Freyath
Modérateur
Modérateur

Aereen
100 / 100100 / 100

Messages : 332
Date d'inscription : 13/07/2014
Age : 24
Localisation : Là où je peux être tranquille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Raykaza le Ven 30 Oct - 9:55

Les aereens ont de la chance de te compter parmi les leurs.
Sous ta plume ils prennent une réelle dimension.

sai pa letou mai kéki space aprai ?

^^

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

Si cher que le monde lui fasse payer, la meilleure part de l'homme est encore de s'émouvoir et de sentir profondément  - Goethe -
avatar
Raykaza
Administrateur
Administrateur

Blop RP Creator
100 / 100100 / 100

Messages : 1076
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : dans les brumes de Yeun Elez

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Freyath le Ven 30 Oct - 9:56

Merci Raykaza !

Suspense suspense...

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

"Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit.
La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien.
Rien que moi."

- Litanie Bene Gesserit-
avatar
Freyath
Modérateur
Modérateur

Aereen
100 / 100100 / 100

Messages : 332
Date d'inscription : 13/07/2014
Age : 24
Localisation : Là où je peux être tranquille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant de l'espoir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum